Tebboune met la Palestine au-devant de la scène internationale

Tebboune met la Palestine au-devant de la scène internationale – Algérie, Mahmoud Abbas, Israël, normalisation,

«Le Président Abdelmadjid Tebboune a œuvré à renforcer la place de la Palestine dans le monde, et le peuple palestinien le remercie du fond du cœur pour sa sincérité, son dévouement et son amour pour la Palestine. En effet, il a remis cette cause sur le devant de la scène internationale et a pu, à la faveur de l’accueil chaleureux réservé aux dirigeants palestiniens, la placer dans une position de premier plan parmi les pays du monde», a indiqué à l’APS, l’ambassadeur Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita.

L’ambassadeur a souligné que «l’Algérie voulait dire au monde que la Palestine n’est pas seule face à l’occupation sioniste, et qu’elle n’acceptera pas de tourner le dos aux dirigeants ou à la cause palestinienne». Au moment où d’autres se soustraient à leurs obligations, le Président et l’Algérie s’engagent moralement, éthiquement et patriotiquement envers la Palestine, a-t-il poursuivi, qualifiant les positions des dirigeants «d’honorables et elles auront un impact très positif sur le parcours de la cause palestinienne».

Il ajoutera que «le président Tebboune est devenu un symbole national et arabe, d’autant que le peuple palestinien le considère comme une figure de libération et de soutien à la cause palestinienne. La meilleure preuve en est qu’hier les Palestiniens ont accroché sa photo ainsi que le drapeau algérien sur les murs d’El-Qods et dans la ville sainte». Concernant l’appel à la tenue à Alger d’une conférence unificatrice des factions palestiniennes, M. Abu Aita a souligné que «le président Tebboune veille à resserrer le rang arabe et à unifier l’effort palestinien. L’Algérie veut voir les Palestiniens unis dans leur combat contre l’occupation et veut faire aboutir les efforts de la réconciliation palestinienne». S’agissant du sommet arabe prévu en mars prochain à Alger, M. Abu Aita a déclaré que «l’Algérie et le président Tebboune veulent que le sommet arabe soit un sommet unificateur. Nous avons convenu avec l’Algérie que tous les pays arabes y prennent part et qu’aucun pays arabe ne soit exclu».

«Le président Tebboune veut que l’ensemble des pays arabes prennent part à ce sommet qu’il espère être un sommet de l’union arabe pour que la position arabe soit unie et forte concernant la question palestinienne et l’ensemble des questions arabes», a-t-il dit. Abu Aita a exprimé son souhait «de voir l’Algérie réussir pour être la maison qui rassemble tous les arabes comme elle l’est depuis toujours. L’Algérie accorde un intérêt aux questions nationales et par conséquent elle est attachée à la vision arabe unifiée au sommet arabe pour relever les défis auxquels fait face la nation arabe et musulmane». Sur les mesures que le Président palestinien a promis de prendre contre l’entité sioniste, le diplomate palestinien a rappelé que «la direction palestinienne s’apprête à tenir le conseil central et devrait, sur fond d’indifférence de l’administration américaine quant aux droits nationaux du peuple palestinien, prendre des décisions et des choix devant imposer l’intervention positive de l’administration américaine pour la résolution de la cause palestinienne».

«En dépit des tentatives des Israéliens de judaïser la ville El Qods, celle-ci demeure, avec ses murs, ses minarets, son architecture et ses enfants, musulmane palestinienne, et le mouvement sioniste ne saura occulter les symboles arabes et islamiques de la ville d’El Qods», a-t-il conclu.

Conférence de l’Union parlementaire de l’OCI: Impératif de protéger le peuple palestinien

Les participants à la 16e Conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) ont souligné l’impératif d’assurer la protection au peuple palestinien en obligeant l’occupant israélien à lever le siège imposé, a indiqué samedi un communiqué de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Abritée par la Turquie, cette conférence a été couronnée par la « Déclaration d’Istanbul » comprenant 22 recommandations dont l’appel à la protection du peuple palestinien et des sites archéologiques et culturels dans les territoires occupés tout en obligeant l’occupation à lever le siège imposé au Peuple palestinien.

« L’accent a été également mis sur d’autres questions pour lesquelles la diplomatie algérienne avait toujours plaidé dont la lutte contre la désinformation et les intox au niveau international », en plus de la consécration des principes de « non ingérence dans les affaires internes des pays et le respect de leur souveraineté et de leur intégrité territoriale tout en favorisant la voie pacifique dans le règlement des conflits' », indique la même source.

« Les recommandation ont porté également sur la nécessité d’adopter une stratégie globale contre le terrorisme en vue de faire face à sa propagande, aux plans de son financement et aux méthodes de recrutement de nouveau membres », en sus de l’appel à « avoir une distribution équitable et globale des vaccins anti-Covid en faveur de tous les pays ».

Le document a également exhorté à la mise en place de politiques publiques visant à atténuer la pression liées à la migration sur les pays membres outre le soutien à leurs efforts pour un retour sécurisé et volontaire des déplacés. Il s’agit également de la lutte contre les actes de discrimination et la diffusion du discours de la haines en sus de l’intensification des efforts devant préserver l’environnement à travers le traitement des séquelles désastreuses du changement climatique, recommande la Conférence.

El Moudjahid, 13/12/2021

Algérie #Palestine #Israël #Normalisation