Mahmoud Abbas accueilli en grande pompe en Algérie

Mahmoud Abbas accueilli en grande pompe en Algérie – Palestine, Israël, Maroc, EAU, normalisation, trahison,

Le président de l’État palestinien, Mahmoud Abbas, est arrivé hier après-midi à Alger, dans le cadre d’une visite d’État de trois jours en Algérie. À son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene d’Alger, Mahmoud Abbas a été accueilli par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Étaient également à l’accueil du Président palestinien le président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, le président de l’Assemblée populaire nationale, Brahim Boughali, le président de la Cour constitutionnelle, Omar Belhadj, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmène Benabderrahmane, le général de corps d’Armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, et les membres du Gouvernement.

Les deux Présidents ont écouté les traditionnels hymnes nationaux des deux pays, avant de passer en revue un détachement de la Garde républicaine qui leur a rendu les honneurs. Une fois au salon d’honneur de l’aéroport d’Alger, Mahmoud Abbas a été accueilli en présence de membres des gouvernements des deux pays, ainsi que par des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie.

Dans un premier temps, il y a lieu de souligner que la visite de Mahmoud Abbas en Algérie intervient dans le cadre des préparatifs du sommet de la Ligue arabe, prévue mars prochain à Alger. D’autre part, cette visite revêt un caractère particulier puisqu’elle intervient dans la foulée du feuilleton de la normalisation avec l’entité sioniste, dont le Maroc a atteint un stade avancé dans le processus. Notamment, lorsque l’on sait qu’il ne s’est pas contenté de tourner le dos aux Palestiniens, mais, bien pire, il a conclu un accord militaire avec Tel-Aviv.

Aussi, la visite du chef de l’Autorité palestinienne en Algérie coïncide avec l’accentuation de la violence sioniste dans les territoires palestiniens occupés en violation flagrante des résolutions onusiennes.

Ainsi, l’Algérie aura l’occasion, par la voix de son président de la République, de réitérer son soutien total et inconditionnel à la Palestine dans son droit d’établir un État avec Al-Qods pour capitale.

F. G.

Le Courrier d’Algérie, 06/12/2021

#Algérie #Palestine #Mahmoud_Abbas #Maroc #Israël #Normalisation #Trahison

1 Trackback / Pingback

  1. Tebboune met la Palestine au-devant de la scène internationale

Comments are closed.