Tebboune : Le Hirak authentique a sauvé l’Algérie du désastre

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a déclaré que le « Hirak authentique et béni » a sauvé l’Etat algérien et gagné sa paix, critiquant les démarches de normalisation avec Israël en l’absence de paix et sans restauration de la terre.

Dans sa première interview avec Al Jazeera, Tebboune a déclaré que le Hirak béni et authentique a sauvé l’Etat algérien de la fonte et a gagné grâce à sa quiétude sous la protection de la sécurité et de l’armée, notant que les récents rassemblements sont anonymes et non unis intellectuellement, ni dans les revendications ni dans les slogans, comme il l’a dit.

Tebboune a ajouté que 13 millions d’Algériens ont sauvé leur pays et bloqué la possibilité de prolonger le quatrième mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, et déjoué une tentative de l’Issaba pour continuer à contrôler l’État algérien.

Concernant la position sur la question palestinienne et la normalisation, le président de la république a déclaré que la position de l’Algérie sur la question palestinienne ne change pas avec le temps ou le relâchement.

L’interviewé a souligné qu’il existe un accord arabe sur le principe de la terre contre la paix, et que l’Algérie est attachée à cette position, ajoutant : « Mais aujourd’hui il n’y a ni paix ni terre, alors pourquoi la normalisation ? »

Concernant la situation en Libye, le président Tebboune a déclaré que l’Algérie refusait que Tripoli soit la première capitale arabe et maghrébine occupée par des mercenaires.

Tebboune a ajouté dans son entretien avec Al-Jazeera, que l’Algérie était prête à intervenir d’une manière ou d’une autre pour empêcher la chute de Tripoli, et que lorsqu’elle a annoncé que Tripoli était une ligne rouge, elle le voulait bien, considérant que le message était parvenu à ceux qui étaient intéressés.

Le président algérien a indiqué que le Mali et les pays du Sahel ont connu une instabilité après la Libye.

Concernant le Sahara occidental, Tebboune a déclaré : « Notre position est cohérente et n’a pas changé en ce qui concerne le Sahara occidental. Nous n’acceptons pas le fait accompli, quelles que soient les circonstances ».

Le président Tebboune a souligné que les manœuvres militaires de l’armée ont eu lieu dans la période récente pour assurer sa préparation à toute urgence.

Ahmed Achour

Dzair-tube, 08 juin 2021

Etiquettes : Algérie, Abdelmadjid Tebboune, Hirak, Aljazeera, Palestine, Sahara Occidental,

1 Rétrolien / Ping

  1. France-Algérie: Les trois lobbies de la haine - Maghreb Online

Les commentaires sont fermés.