Le Maroc au top 5 des demandeurs de visa Schengen

Maroc, Visa Schengen, Union Européenne, visa, demandes de visa,

Le Maroc figure parmi les 5 premiers pays où le plus grand nombre de demandes de visa Schengen a été déposée

157 100 demandes de visa Schengen ont été déposées par des ressortissants marocains et des résidents ayant besoin d’un visa Schengen pour se rendre dans l’espace européen sans frontières en 2021 dans les ambassades, consulats et centres de visa européens, révèlent les statistiques sur les visas Schengen récemment publiées .

En 2021, le Maroc est répertorié comme la cinquième source de demandes de visa Schengen, malgré une baisse de 77,7% du nombre de demandes déposées dans ce pays par rapport à 2019, où 705 293 demandes avaient été déposées.

Les données montrent que sur les 157 100 demandes déposées en 2021 au Maroc, 39 520 ont été rejetées, soit un taux de 27,6 %, ce qui est bien supérieur au taux de rejet mondial moyen des demandes Schengen (13,5 %).

Plus de la moitié de ces demandes de visa ont été déposées dans les ambassades, consulats et centres de visas espagnols dans le pays, jusqu’à 84 499, suivis de la France avec 58 310. Le reste des demandes de visa Schengen déposées au Maroc en 2021, ont été déposées auprès des missions représentatives et des centres de visas suivants :

Autriche – 127
Belgique – 1 991
République tchèque – 40
Finlande – 267
Allemagne – 794
Grèce – 60
Hongrie – 132
Italie – 4 266
Pays-Bas – 4 811
Pologne – 83
Portugal – 441
Suède – 612
Suisse – 667

Selon Besart Bajrami, fondateur de SchengenVisaInfo.com , la raison de la baisse du nombre de demandes de visa Schengen dans le monde de 16 955 541 en 2019 à 2 926 104 en 2021 est la fermeture des frontières par les pays Schengen, dans le but d’empêcher la propagation de la pandémie.

« Même dans les pays qui ont rouvert leurs frontières en 2021, il y a eu tellement de changements chaque semaine sur qui peut entrer et qui ne peut pas, quelles restrictions et changements ont découragé les voyageurs, et en particulier les touristes, de planifier un voyage dans l’UE, et donc de demander un visa Schengen », souligne Bajrami.

Il souligne également qu’une grande partie des pays européens ont maintenu les frontières fermées aux voyageurs en provenance de l’extérieur du bloc, permettant uniquement aux voyageurs d’un nombre limité de pays, faisant partie de la liste de l’UE des pays tiers épidémiologiquement sûrs , d’entrer sur leur territoire.

Le 30 juin 2020, lorsque le Conseil des ministres de l’UE a publié la liste mentionnée par Bajrami, le Maroc en faisait partie, aux côtés de 14 autres pays tiers.

Peu de temps après, le 7 août 2020, le Conseil de l’UE a émis une recommandation révisée à l’intention de l’UE et des États membres de l’espace Schengen, leur conseillant de réintroduire l’interdiction d’entrée pour les résidents du Maroc en raison d’une augmentation du nombre de cas de coronavirus au Maroc.

Etant donné que les frontières étaient ouvertes aux Marocains jusqu’au début du mois de mars 2020, ainsi que ce laps de temps d’un mois et d’une semaine, pendant lequel certains pays de l’UE ont délivré des visas aux Marocains, le nombre de ces derniers demandeurs de visas en 2020 était un un peu plus haut, à 180 443.

SchengenVisaInfo.com, 10/06/2022

#Maroc #Visa_Schengen