Algérie : Sonatrach lorgne sur le marché mauritanien

Algérie, Sonatrach, Mauritanie, ATTM,

Sonatrach veut y développer des opportunités d’investissement, commercialiser des produits pétroliers et dérivés, et s’impliquer également dans la formation.

Dans le cadre de ses activités à l’international, Sonatrach veut saisir les opportunités offertes par le marché mauritanien. Le P-dg de Sonatrach Toufik Hakkar, qui a pris part à la visite qu’a effectuée en Mauritanie, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, en a discuté avec des responsables mauritaniens. Cette visite de deux jours s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines énergétique et minier.

Elle a constitué une belle occasion pour explorer le marché mauritanien et chercher des opportunités dans ce pays. A la faveur de cette visite, la compagnie nationale des hydrocarbures a signé un mémorandum d’entente avec la société mauritanienne des hydrocarbures, lequel permet de développer les opportunités d’investissement, commercialiser les produits pétroliers et dérivés ainsi que les engrais agricoles, et d’échanger les expériences en matière de formation dans des domaines aussi divers que l’industrie pétrolière et le dessalement d’eau de mer.

Le marché mauritanien est important et sur lequel mise Sonatrach dans le cadre de sa stratégie d’investissement en Afrique. Sonatrach s’inscrit ainsi dans l’orientation globale des pouvoirs publics dans le but d’élargir les domaines de l’investissement et du commerce extérieur. Il est bon de rappeler qu’en 2021, Sonatrach avait annoncé des projets d’exportation de produits pétroliers et dérivés vers la Mauritanie.

Lors de cette, le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab a passé, lui, en revue, les voies de renforcement de la coopération algéro-mauritanienne dans les domaines des ressources en eau et de l’investissement, notamment les grands projets. Dans une déclaration à l’APS à l’issue de sa rencontre avec le ministre mauritanien de l’Eau et de l’Assainissement, Mohamed Ould Taleb Amar, M. Arkab a expliqué que l’expérience de l’Algérie en matière de dessalement de l’eau de mer, ainsi que la gestion des réseaux d’eau potable, constituait l’un des axes principaux de cette rencontre.

Le ministre a ajouté que Sonatrach, qui jouit d’une expérience dans la réalisation des stations de dessalement d’eau de mer, était prête à coopérer avec la partie mauritanienne, en matière de technologie, de formation et de suivi des projets. Par ailleurs, M. Arkab s’est entretenu avec le ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, Othmane Mamadou Kan, des projets qui seront réalisés en Mauritanie, notamment les grands projets.

Activer la coopération sur le terrain

Lors de cette rencontre l’accent a été mis, selon le ministre, sur les investissements de Sonatrach, en matière d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures en Mauritanie. Les entretiens qui se sont déroulés en présence du PDG de Sonatrach, Toufik Hekkar, ont porté sur l’expérience algérienne dans le domaine des énergies renouvelables et le développement de la production d’énergie électrique.

M.Arkab est en visite de travail de deux jours en Mauritanie, accompagné d’une importante délégation du secteur de l’Energie et des Mines. Le ministre a été reçu, par le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani, à qui il a remis un message de la part de son frère, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et transmis ses salutations, ainsi que ses vœux au peuple mauritanien frère pour davantage de progrès et de prospérité, soulignant l’intérêt accordé par le Président Tebboune au développement du partenariat stratégique algéro-mauritanien en plus de sa détermination à poursuivre l’action conjointe pour faire avancer les efforts de stabilité et de développement dans la Région.

Le ministre a également eu une séance de travail avec le ministre mauritanien du Pétrole, des Minerais et de l’Energie Abdesselem Mohamed Salah. Au cours de cette rencontre, à laquelle ont pris part les cadres des secteurs de l’énergie et des mines des deux pays, les moyens de renforcer la coopération bilatérale ont été examinés.

La rencontre a également été l’occasion de mettre la lumière sur les opportunités de coopération prometteuses entre les entreprises des deux pays dans les domaines de l’exploration et de la production des hydrocarbures, de la commercialisation et de la distribution des produits pétroliers, de la production et du transport d’électricité, des mines, de la production d’engrais et de la formation.

La rencontre a également été l’occasion de prendre connaissance des différentes mesures encourageantes prises par les entreprises des deux pays afin d’activer la coopération sur le terrain, ainsi les entretiens entre elles depuis 2021 ont abouti à la signature de plusieurs mémorandums d’entente, à l’instar du mémorandum d’entente entre Sonelgaz et la Société Mauritanienne d’Electricité Somelec, et un contrat commercial entre Naftal et la Société d’Assainissement, de Transport et de Maintenance ATTM.

L’Express, 08 juin 2022

#Algérie #Mauritanie #Sonatrach #ATMM