Les USA accuse la Tunisie de saper les institutions démocratiques

Tunisie, Etats-Unis, Kaïes Saïed, justice, juges limogés,

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) – Washington a accusé jeudi le président tunisien Kais Saied de saper les institutions démocratiques du pays après avoir limogé des dizaines de juges au milieu d’une série de mesures qui semblaient destinées à consolider le pouvoir d’un seul homme.

Saied, qui a également remplacé la commission électorale indépendante et a déclaré qu’il présenterait une nouvelle constitution ce mois-ci, a accusé les juges de corruption et de protection des terroristes dans une allocution télévisée mercredi.

Le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, a déclaré que la purge faisait partie d' »un ensemble alarmant de mesures qui ont sapé les institutions démocratiques indépendantes de la Tunisie ».

Les responsables américains ont communiqué avec leurs homologues tunisiens l’importance des freins et contrepoids dans un système démocratique, a déclaré Price lors d’un point de presse régulier.

« Nous continuons d’exhorter le gouvernement tunisien à poursuivre un processus de réforme inclusif et transparent avec la contribution de la société civile et de diverses voix politiques afin de renforcer la légitimité des efforts de réforme », a déclaré Price.

Reuters, 02 juin 2022

#Tunisie #KaisSaied #Juges_limogés #EtatsUnis