La cherté des billets empêche les algériens de rentrer au pays

Algérie, billets, prix, tarifs, Algérie Ferries,

Billets trop chers : Les Algériens ne peuvent pas se permettre de rentrer au pays

L’espoir suscité par la hausse du nombre de vols et de dessertes maritimes auprès des Algériens résidant à l’étranger s’est transformé en grosse déception. En effet, ces vols et dessertes sont toujours insuffisants pour répondre à la grande demande de la communauté algérienne. Les prix également sont très élevés, au point où il n’est pas à la portée de beaucoup d’Algériens de rentrer au pays pour la troisième année consécutive.

Ce constat amer est largement partagé par cette communauté ainsi que les députés de la diaspora. Ces derniers ne cessent d’appeler à renforcer les lignes aériennes et maritimes pour répondre à la demande. Ils appellent aussi à revoir les prix qui s’avèrent être exorbitants. En effet, le nombre limité de liaisons aériennes et maritimes et leur coût très élevé créent des tensions et crispations au sein de cette communauté bloquée à l’étranger depuis 3 ans en raison de la crise sanitaire.

À titre illustratif, un Algérien, avec sa femme et ses deux enfants et leur voiture, a dû débourser près de 2 900 euros pour financer son trajet aller-retour. Ce passager a également joué de ses bras pour pouvoir acheter ses billets. Il a été témoin de scènes hallucinantes devant l’agence d’Algérie Ferries. Bousculades, bagarres et intervention de la police sont devenues le quotidien de ces Algériens qui veulent acquérir un billet.

En effet, à Paris et à Marseille, les points de vente de la compagnie ont été pris d’assaut par les clients, si bien qu’ils ont dû fermer momentanément l’accès à la clientèle pour protéger leurs employés et préserver l’ordre public.

Du côté du transport aérien, les Algériens ne sont pas mieux lotis. Les agences de la compagnie de transport aérien Air Algérie sont également prises d’assaut. Les clients sont obligés de patienter des heures pour pouvoir y avoir accès. Le prix des voyages est aussi mis à l’index. Il suffit de jeter un coup d’œil aux sites de réservation en ligne pour s’apercevoir que ces prix sont exorbitants. Il faut dire que cette situation ne peut plus perdurer. Les pouvoirs publics sont appelés quotidiennement par ces Algériens afin de prendre de nouvelles décisions qui leur permettraient de rentrer au pays.

Infos-Algérie, 01 juin 2022

#Algérie #Billets #Prix #Tarifs #AlgérieFerries