La Tunisie appelle à résoudre la crise libyenne par le dialogue

Tunisie, Libye,

Le ministre tunisien des Affaires étrangères rencontre le chef du Conseil de la présidence libyenne en Guinée équatoriale

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Othman Jerandi, a réitéré samedi le soutien de son pays à une solution basée sur le dialogue et le consensus à la crise en Libye.

Jerandi a rencontré samedi le chef du Conseil de la présidence libyenne, Mohamed al-Menfi, à Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, en marge d’un sommet extraordinaire de l’Union africaine.

La Tunisie est prête « à se tenir aux côtés de la Libye et à la soutenir dans tous les événements et forums internationaux afin qu’elle retrouve sa position de pays efficace qui joue pleinement son rôle avec le reste des pays de la région », a déclaré le chef de la diplomatie.

Al-Menfi, pour sa part, a exprimé sa gratitude pour la position tunisienne en faveur du consensus libyen, exprimant l’espoir que les pays voisins et la communauté internationale continueront à soutenir la Libye de toutes les manières qui faciliteront une solution intra-libyenne.

Depuis plus de deux mois, il y a eu deux gouvernements en Libye : le gouvernement d’union nationale dirigé par le Premier ministre Abdul Hamid Dbeibeh et un autre qui a obtenu la confiance début mars de la Chambre des représentants basée à Tobrouk. Ce dernier est dirigé par le Premier ministre Fathi Bashaga, nommé par le Parlement.

Dbeibeh a précédemment déclaré qu’il ne céderait l’autorité qu’à un gouvernement qui passerait par un « parlement élu », faisant craindre que le pays riche en pétrole ne retombe dans une guerre civile.

Anadolou