Tunisie : Nouvelle loi en vue pour l’hébergement touristique alternatif

Tunisie, cahier des charges, tourisme, hébergement,

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Moez Belhassine, a déclaré ce vendredi 27 Mai, que le ministère est en train de préparer un nouveau cahier des charges pour l’hébergement touristique alternatif, et les résidences touristiques, et ce après la parution du décret portant sur le retrait des autorisations pour ces établissements.

Dans un entretien téléphonique avec Shems, le ministre a indiqué que le nouveau cahier des charges serait destiné aux espaces à capacité d’accueil limitée, pour en faciliter la gestion.

Il a ajouté que son ministère s’acheminait vers l’appui de ces espaces, qui correspondent à la nature de nombreuses régions en Tunisie, d’autant qu’elles ne sont pas coûteux.

Belhassine a encore indiqué qu’un projet de centre africain de formation des compétences africaines dans les métiers du tourisme à Tunis, sera présenté lors des travaux de la conférence internationale pour le développement en Afrique, (TICAD), prévue en août prochain en Tunisie.

Ce centre va assurer la formation de compétences africaines dans le domaine du tourisme, à travers des cours théoriques à distance. La formation appliquée se fera à travers des stages en Tunisie.

Le ministre du Tourisme a ajouté que l’office de l’Artisanat œuvre sur un projet de catalogue numérique, pour la vente à distance de l’artisanat.

La digitalisation dans le domaine de l’Artisanat permettra de réduire les problèmes de transport, dont souffre le secteur.

Il a appelé à la nécessité de rassembler les artisans dans des groupements économiques de l’Artisanat pour instaurer un réseautage dans le domaine économique et de l’artisanat.

Le ministre du Tourisme a été reçu hier par le chef de l’Etat, où il était question de promotion du tourisme alternatif et de maisons hôte.

Gnetnews, 27 mai 2022