8 mai 1945: 1er véritable holocauste français en Algérie

8 mai 1945: 1er véritable holocauste français en Algérie – Sétif, Guelma, Kherrata, massacre,

Le 8 mai 1945, les forces d’occupation françaises ont perpétré un terrible massacre dans les régions de « Sétif » ainsi que dans d’autres régions de ce pays au nord de l’Afrique, selon un rapport sur la question publié par l’agence de presse Fars.

Selon les chiffres officiels, 45 000 Algériens ont été tués par les militaires français lors d’une manifestation pacifique du peuple algérien qui réclamait l’indépendance de leur pays et l’émancipation de la domination coloniale.

Quelque 77 ans se sont écoulés depuis le génocide et le président algérien Abdelmadjid Tebboune a proclamé le 8 mai « Journée nationale du souvenir du massacre ».

À cet égard, un sociologue et chercheur français affirme que l’horrible massacre perpétré par la France le 8 mai dans les régions de « Latif » et « Kharatah » en Algérie a été perpétré dans le prolongement d’une répression généralisée qui a coïncidé avec l’invasion coloniale qui visait à vaincre la résistance populaire de 1830 jusqu’au XXe siècle.

Le 4 décembre 1852, la France bombarde la ville de « Laghouat » en Algérie avec du gaz moutarde et commet un autre massacre. Cette action a été prise en réponse à la résistance populaire dans cette ville.

Après l’attaque des forces militaires françaises sur cette ville, toutes les maisons ont été complètement évacuées. Le massacre était horrible. Toutes les maisons, ruelles, artères et routes étaient remplies des corps de plus de 2 300 femmes, enfants et hommes. A travers ce véritable Holocauste, la France devait prouver sa puissance aux tribus en guerre dans le désert.

Mehr News Agency, 09 mai 2022

#Algérie #France #8mai1945 #Sétif #Guelma #Kherrata #Massacres

Be the first to comment

Leave a Reply