Macron zappe les massacres du 8 mai 1945 en Algérie

Macron zappe les massacres du 8 mai 1945 en Algérie – France, deuxième guerre mondiale, nazis, fascisme, Sétif, Guelma, Kherrata,

Si Emmanuel Macron soutient que l’Europe était libérée le 8 mai 1945 du fascisme et de souffrances humaines indescriptibles, il occulte en revanche les massacres perpétrés par l’armée coloniale française en cette même date en Algérie.

“Le 8 mai 1945, l’Europe était libérée du fascisme et de souffrances humaines indescriptibles “, a écrit le président français réélu pour un second mandat sur Twitter sans pour autant dire un mot sur les dizaines de milliers de civils algériens tués par les soldats français a Sétif, Guelma et Kherrata.

“77 ans plus tard, poursuit-il, la paix sur notre continent est mise en péril par la Russie qui a fait le choix d’agresser et d’envahir un pays souverain, l’Ukraine”.

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a déclaré que les atrocités subies par les Algériens le 8 mai 1945 “continueront de témoigner d’horribles massacres, qui ne peuvent être oubliés”.

“Cette date restera gravée avec ses horribles tragédies dans la mémoire nationale, et dans la référence historique sur laquelle a été fondée la lutte de notre peuple authentique contre l’oppression du colonialisme”, a ajouté le chef de l’Etat.

Investiture: Fabius se trompe sur le nombre de voix obtenues par Macron

Le président du Conseil constitutionnel français a indiqué, après un moment d’hésitation, que le chef d’Etat réélu avait reçu 18.678.639 voix lors du second tour. Il en a en réalité recueilli 18.768.639.

Dans le protocole bien rodé de la cérémonie d’investiture d’Emmanuel Macron ce samedi, un grain de sable est venu gripper la mécanique prévue par les services de l’Elysée.

Le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, a commis une erreur alors qu’il proclamait le nombre de voix recueillies par Emmanuel Macron lors du second tour de l’élection présidentielle, selon BFMTV.

Un écart de 90.000 voix

La séquence laisse d’ailleurs apercevoir l’hésitation de l’ancien ministre des Affaires étrangères lors de la cérémonie. Face a Emmanuel Macron, il commence son intervention dans la salle des fêtes de l’Elysée, déclarant: “Monsieur le président de la République, au second tour de l’élection présidentielle, vous avez recueilli 18 millions…”, avant de marquer un silence de quelques secondes.

Il lève alors les yeux au ciel, comme pour réfléchir, puis continue, “678.000 et 639 voix. C’est-a-dire la majorité absolue des suffrages exprimés.”

Macron fait le “serment de léguer une planète plus vivable” et “une France plus forte” lors de son investiture

Sauf que Laurent Fabius vient d’inverser deux chiffres. Emmanuel Macron, lors du second tour qui l’a opposé a Marine Le Pen le 24 avril, n’a pas reçu 18.678.639 voix, mais 18.768.639 voix, comme on peut le vérifier sur le site du Conseil constitutionnel. Soit un écart de 90.000 voix.

VIDEO: A peine réélu, Macron visé par un jet de tomate

Au cours de sa visite d’un marché a Cergy (région île-de-France), le président français -qui vient d’être réélu- a été visé ce mercredi par un jet de tomates, sans pour autant être directement touché.

En visite a Cergy pour sa première sortie depuis sa réélection, Emmanuel Macron a été visé par un jet de tomates cerises alors qu’il discutait avec des habitants venus a sa rencontre, selon BFMTV. Le chef de l’Etat n’a toutefois pas été touché.

L’incident a eu lieu au cours de sa déambulation dans les allées bondées d’un marché de la préfecture du Val-d’Oise, une visite que l’Elysée n’a annoncé que ce mercredi matin. Le service de sécurité a brièvement écarté le président réélu, ouvrant un parapluie au-dessus de sa tête, mais le déplacement a très rapidement repris son cours.

Echouroukonline, 09 mai 2022

#Algérie #France #8mai1945 #Macron #Nazis

Be the first to comment

Leave a Reply