Une troisième guerre mondiale n’est pas à exclure: Quel impact?

Une troisième guerre mondiale n’est pas à exclure: Quel impact? – Algérie, Afrique, monde

Une troisième guerre mondiale n’est pas à exclure: Quel impact pour l’Algérie, l’Afrique et le reste du monde ?

By Djamel SAADI

Serguei Lavrov, le ministre russe des affaires étrangères brandit pour la première fois l’idée d’une troisième guerre mondiale. Bien sûr le champ des opérations militaires sera axé principalement en Europe. Il y aura indéniablement des effets collatéraux pour les pays proches du continent européen et l’Algérie est éloignée seulement de quelques centaines de km des rives sud des pays européens.
Faut-il s’en inquiéter ? Sûrement car si cette troisième guerre est déclenchée elle n’épargnera aucun pays à commencer sur le terrain économique où notre pays partenaire important du continent européen s’en trouvera concerné. Le pétrole et le gaz que vend l’Algérie va directement à l’Europe. Nos exportations hors hydrocarbures qui commencent à se hisser à un niveau jamais atteint jusqu’ici connaîtront un affaiblissement certain. Bref c’est tout notre édifice de commerce intérieur et extérieur qui sera affecté. Il y a en effet de quoi se préoccuper.

Indépendamment de ce cette guerre continentale il y a un danger permanent pour notre pays du côté de sa frontière ouest car rien ne dit qu’une fois déclenchée cette guerre en Europe la tentation de ce voisin belliqueux qu’est le Maroc ne se transforme en objectif, celui d’attaquer notre pays sachant que le bouleversement géopolitique qui existera alors sera propice pour une intervention militaire. Cette annonce de Lavrov est donc à prendre très au sérieux et l’Algérie doit dès à présent se tenir prête à toute éventualité car notre pays fait aujourd’hui l’objet de manœuvres dont le but ne fait aucun doute.

Le déplacement de conflits régionaux jusqu’ici plus ou moins maîtrisés élargira le spectre d’une mondialisation de la guerre. Le Maghreb est concerné, le Sahel davantage où il y aura surement une extension des combats qui se déroulent actuellement au Mali et qui s’étendront au Tchad, au Niger et à toute l’Afrique de l’ouest. Les acquis européens en Afrique seront touchés et cela induira indéniablement une réponse de la France dont les intérêts sont bien implantés.

Les Russes de leur coté qui ont déjà un pied au Mali voudront élargir leur présence dans la région et seront alors face à face avec les français. Il y aura indiscutablement des alliances de part et d’autre et cela ne fera que dégénérer en situation de prolongement de la guerre qui secouera l’Europe vers l’ensemble du continent africain car à l’est de celui-ci un conflit datant de quelques mois est en train de prendre forme entre l’Égypte et l’Éthiopie à propos de la réalisation d’un second grand barrage sur le Nil.

Dans cette zone poudrière que partagent des pays très instables comme le Soudan, la Somalie et l’Érythrée la tentation de passer outre les résolutions de l’ONU deviendra un fait et celui-ci sera incontrôlable car l’ONU ressemblera alors à cette SDN qui n’a pas pu empêcher le déclenchement de la seconde guerre mondiale. Est-ce que cela s’arrêtera là ? Certainement pas car dans le continent asiatique il y a la Chine et cette deuxième puissance économique mondiale sera gravement impactée sur le plan économique par cette guerre qui prendra naissance dans cette Europe avec laquelle Pékin tire l’essentiel de sa croissance mais également en Afrique. Dans quel camp se situera alors la Chine ? Certainement pas du côté de l’occident dirigé militairement par les États-Unis, ce grand ennemi de Pékin. Une alliance stratégique entre la Russie et la Chine pour faire front contre l’occident deviendra inéluctable. La neutralité relative observée jusqu’ici par ce géant asiatique n’existera plus et la tentation de résoudre de manière définitive le problème de Taiwan sera plus forte que jamais. Idem pour la Corée du nord qui n’attend qu’une occasion propice pour en découdre avec son ennemi de toujours la Corée du sud.

Inévitablement la guerre se déplacera dans le Pacifique comme au cours de la seconde guerre mondiale sauf que cette fois-ci les États-Unis auront à faire face à deux super puissances, l’une en Europe, l’autre en Asie et ces deux puissances militaires possèdent à profusion des armes nucléaires. En fait dans ce qui est en train de se préparer à l’échelle planétaire est un séisme global. Il n’y aura pas de gagnant dans cette troisième guerre mondiale mais uniquement des perdants avec des conséquences terribles qui toucheront la terre entière.

Aujourd’hui l’entreprise, 30/04/2022

#Ukraine #Russie #Europe #Algérie #Corée #Chine #Guerre