UP veut accorder la nationalité espagnole aux Sahraouis

UP veut accorder la nationalité espagnole aux Sahraouis – Sahara Occidental, naturalisation,


Le groupe parlementaire confédéral Unidas Podemos, Es Comú Podem et Galicia en Común ont présenté une proposition de loi au Congrès des députés avec laquelle ils veulent accorder la nationalité espagnole aux Sahraouis nés sous souveraineté espagnole.

Le but de cette proposition est de créer une loi qui harmonise les réponses juridiques que l’Espagne offre actuellement aux citoyens sahraouis et ainsi être en mesure de reconnaître le lien profond entre le Sahara Occidental et notre pays. La voie pour pouvoir accorder la nationalité espagnole passerait par la voie de la nationalité espagnole par lettre de naturalisation .

Cette proposition de loi est développée en deux articles, une disposition additionnelle et cinq dispositions finales qui sont les suivantes :

Article 1. Octroi de la nationalité espagnole par lettre de naturalisation aux Sahraouis et aux Sahraouies nés sur le territoire du Sahara Occidental sous souveraineté de l’Espagne.

1. Aux fins prévues au paragraphe 1 de l’article 21 du Code civil, concernant les circonstances exceptionnelles requises pour acquérir la nationalité espagnole par acte de naturalisation, il est entendu que de telles circonstances concourent aux Sahraouies et aux Sahraouis nés sur le territoire du Sahara Occidental. avant le 26 février 1976, même s’ils n’ont pas de résidence légale dans notre pays.

2. La condition de Sahraoui né dans ces circonstances sera accréditée par les moyens de preuve suivants, appréciés dans leur ensemble :

a) Document d’identité national espagnol, même s’il est expiré, avec vérification d’identité par les services de la Direction générale de la police.

b) Certificat d’inscription au recensement pour le référendum du Sahara Occidental délivré par les Nations Unies.

c) Acte de naissance délivré par les autorités sahraouies des camps de réfugiés de Tindouf et légalisé par la Représentation du Front Polisario en Espagne.

d) Acte de naissance, livret de famille, documents prouvant le statut d’employé public délivrés par l’administration espagnole au Sahara Occidental.

e) Tout autre document émanant d’une autorité administrative espagnole prouvant la naissance au Sahara Occidental avant le 26 février 1976.

3. Les descendants au premier degré de consanguinité des Sahraouis ayant acquis la nationalité espagnole par lettre de naturalisation conformément à la présente loi auront un délai de 5 ans à compter de l’inscription au registre civil de l’acquisition de la nationalité espagnole par l’un de leurs parents, afin d’opter pour la nationalité espagnole.

Article 2. Procédure d’obtention de la nationalité espagnole pour les Sahraouis
1. La demande d’acquisition de la nationalité ne sera soumise à aucun impôt et sera présentée dans un délai de deux ans à compter de l’entrée en vigueur de la présente loi. Cette période peut être prolongée pour une période supplémentaire d’un an, par décision du chef du ministère de la Justice.

2 La demande sera adressée à la Direction générale de la sécurité juridique et de la foi publique du ministère de la Justice et pourra être présentée via le formulaire établi par la loi 39/2015, du 1er octobre, de la procédure administrative commune des administrations publiques.

3. Avec la demande, outre les documents attestant la condition de Sahraoui dont la naissance a eu lieu sur le territoire du Sahara Occidental avant le 26 février 1976, une attestation en cours attestant l’absence de casier judiciaire, légalisée ou apostillée et, le cas échéant , traduit, correspondant aux pays dans lesquels vous avez résidé au cours des cinq dernières années, ou justification de l’impossibilité de l’obtenir.

4. La Direction générale de la sécurité juridique et de la foi publique demandera un rapport aux organes correspondants du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Présidence et émettra la résolution correspondante dans un délai de douze mois à compter de sa réception.

Passé ce délai sans résolution expresse, ils seront réputés licenciés pour silence administratif.

5. La résolution émise sera un titre suffisant pour la pratique de l’inscription correspondante dans le registre civil, après avoir rempli l’exigence du serment ou de la promesse de fidélité au Roi et d’obéissance à la Constitution et aux lois requises dans la lettre a) du l’article 23 du Code civil, ainsi que les autres établis dans la section suivante. La Direction générale de la sécurité juridique et de la foi publique enverra automatiquement une copie de la résolution au responsable de l’état civil compétent pour l’enregistrement de la naissance.

6. L’efficacité de la résolution de concession sera subordonnée au fait que, dans un délai d’un an à compter du jour suivant la notification de la résolution à l’intéressé, ce dernier se conforme aux conditions suivantes devant l’état civil compétent en raison de sa maison :

a) Demande d’inscription.
b) Faire les déclarations en bonne et due forme devant le Responsable de l’Etat Civil,
relative au serment ou à la promesse de fidélité au Roi et d’obéissance à la Constitution et aux lois.

Le non-respect par l’intéressé des conditions ci-dessus dans le délai imparti entraînera l’expiration de la procédure.

Prestation complémentaire unique. Inscriptions au registre civil.
Pour les inscriptions qui doivent être faites à l’état civil à la suite de l’octroi de la nationalité espagnole par lettre de naturalisation conformément aux dispositions de la présente loi, le responsable de l’état civil sera compétent pour l’enregistrement de la naissance.

Première disposition finale. Modification du Code civil.
Le premier alinéa de l’article 22 du Code civil est ainsi rédigé :

«Article 22.

1. Pour l’octroi de la nationalité par résidence, il est requis qu’elle ait duré dix ans. Cinq ans suffiront pour ceux qui ont obtenu le statut de réfugié et deux ans dans le cas des ressortissants originaires des pays ibéro-américains, d’Andorre, des Philippines, de Guinée équatoriale ou du Portugal, séfarades ou sahraouis.»

Deuxième disposition finale. Qualification.
Le Ministère de la Justice est habilité à dicter les dispositions nécessaires à l’exécution de ce qui est établi dans la présente loi.

C’est actuellement ce que l’on sait et dès que nous aurons des nouvelles , nous vous informerons immédiatement.

Si vous souhaitez effectuer une procédure d’immigration ou si vous souhaitez soumettre votre demande de nationalité espagnole, elle dispose d’une équipe d’experts dans le domaine. Remplissez ce formulaire de contact et nous vous appellerons pour tout démarrer dans les plus brefs délais.

Para Inmigrantes, 25/04/2022

#SaharaOccidental #Nationalité_espagnole #Naturalisation