Guinée : Dadis Camara à Conakry après 11 ans d’exil

Guinée : Dadis Camara à Conakry après 11 ans d’exil

En exil au Burkina Faso depuis la tentative d’assassinat dont il a été victime fin 2009, l’ex-chef de l’Etat guinéen, Moussa Dadis Camara, est arrivé, mercredi, à Conakry, en provenance de Dakar.

L’avion transportant l’ancien chef de la junte guinéenne, a atterri à l’aéroport international de Conakry à la mi-journée où plusieurs de ses partisans l’attendaient depuis le matin, ont annoncé les médias guinéens.

« À sa descente d’avion, Moussa Dadis Camara a été accueilli par les autorités militaires et civiles ; mais, aussi, par les ovations de ses partisans », a relevé le journal local Guinée Matin.

Des partisans de Dadis Camara sont allés le saluer avant de rejoindre le salon d’honneur de l’aéroport où « il doit avoir un tête-à-tête avec les autorités venues le réceptionner », a annoncé la même source.
Après l’aéroport, Moussa Dadis Camara devrait se rendre à l’hôtel Primus Kaloum, selon l’agenda qui a été présenté à la presse par le comité d’accueil.

Moussa Dadis Camara est arrivé au pays quelques jours après le retour de Sékouba Konaté, son ministre de la Défense devenu son successeur, arrivé à Conakry le 18 décembre dernier.

Ce retour d’exil, dont les concernés ont formulé la demande, avait été autorisé par les militaires actuellement au pouvoir en Guinée depuis le renversement d’Alpha Condé le 5 septembre dernier.

« On leur a fait comprendre qu’ils avaient la liberté de rentrer dans leur pays, de s’y établir ou de venir pour un séjour court ou de retourner d’où ils viennent. Ce n’est pas important, ce qui est en tout cas de la part du gouvernement c’est de rappeler à chaque Guinéen désormais de jouir de la liberté d’entrer, d’aller et venir du pays, cela n’a pas de limitation pour les anciens présidents », avait fait savoir Ousmane Gaoual Diallo, le porte-parole du gouvernement.

Pour rappel, Moussa Dadis Camara est parti de la Guinée au mois de décembre 2009 après avoir été victime d’une tentative d’assassinat.

Il était blessé à la tête et a été évacué au Maroc. Après des soins au royaume chérifien, l’ancien Chef de l’Etat a été conduit au Burkina Faso où il vit depuis janvier 2010.

Depuis, toutes ses tentatives de rentrer au bercail sont restées vaines. Il n’a pu effectuer qu’une visite éclair en Guinée au mois d’avril 2013 où il a participé, à N’zérékoré, aux obsèques de sa mère.

AA/ Peter Kum

#Guinée #DadisCamara