Algérie 1-Egypte 1 : Ce sera le Maroc

Algérie 1-Egypte 1 : Ce sera le Maroc – Coupe Arabe, Les Fennecs, Les Verts, football,

/Les Verts n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul face à l’Egypte. En ayant écopé de plus d’avertissements que l’adversaire du jour, l’Algérie se classe seconde de son groupe et affrontera, par conséquent, le Maroc tenant du titre samedi prochain dans un match qui s’annonce explosif, d’abord, pour l’enjeu sportif, mais aussi à cause des relations conflictuelles entre notre pays et le voisin de l’Ouest.

L’Algérie et l’Egypte se sont neutralisées un but partout dans un match qui aura tenu toutes ses promesses. Tougaï a ouvert le score pour l’Algérie à la 18’ de jeu. El Soulia a égalisé sur penalty à la 60’.

Motivés et bien en place, les Fennecs ont largement dominé la première mi-temps durant laquelle Belaïli et ses camarades pouvaient tuer le match à n’importe quel moment. Mais faute de concentration, des fois d’intelligence, Bounedjah, Brahimi et les autres se sont contenté d’un but inscrit par le défenseur Tougaï.

La seconde mi-temps était à l’opposé de la première. Les Pharaons ont repoussé les Verts dans leurs derniers retranchements et ont pu, grâce à El Soulia, égaliser sur un penalty que Mbolhi pouvait facilement arrêter.

Au-delà du manque de concentration et de justesse technique, la faiblesse physique et mentale de notre équipe est sujette à inquiétude, à quelques jours du choc face au Maroc. Dans un match où les cartons jaunes et rouges comptaient autant que les buts, Soudani et Draoui tous les deux avertis pour des fautes bêtes et évitables, ont fait preuve d’une naïveté, -pour ne pas dire autre chose- déconcertante.

Sur le plan physique, notre équipe s’est faite dévorer en défense, au milieu et en attaque. Le seul qui a relativement fait le poids dans ce domaine, c’est Benayada et à un degré moindre, Bedrane.

Aussi, et c’est important de le signaler, la sortie de Bounedjah a paralysé toute l’équipe, à commencer par Belaïli. Soudani, malgré son expérience, n’a été que l’ombre de lui-même ; comme depuis le début de ce tournoi, d’ailleurs.

A noter le manque de réactivité du staff technique, notamment après le but égalisateur de l’Egypte, en plus des quelques choix discutables dans le onze rentrant et les changements.

R. M.

L’Algérie Aujourd’hui, 08/12/2021

#Algérie #Egypte #Maroc #Football #Match #CoupeArabe