Etats-Unis: Les 3 « non » qui tempèrent les ambitions du Maroc

Etats-Unis: Les 3 « non » qui tempèrent les ambitions du Maroc – Sahara Occidental, Consulat de Dakhla, UE,

Selon El Confidencial, le ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita s’est rendu au pays de l’Oncle Sam en vue de formuler trois demandes qui ont été rejetés par le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken.

Selon un article signé par Ignacio Cembrero, intitulé « Trois « non » américains au Maroc : Washington tempère les ambitions de Rabat », « Blinken conditionne la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur l’ancienne colonie espagnole à la négociation effective de Rabat avec le Polisario ».

« Joe Biden n’est pas Donald Trump et ne suivra pas son exemple sur le Sahara occidental. Son secrétaire d’Etat, Anthony Blinken, vient de dire un triple non aux demandes que lui a adressées le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, lors d’une visite à Washington le 23 novembre. C’est un revers pour les ambitions de Rabat, en pleine crise diplomatique sur le Sahara avec, pour l’instant, deux de ses partenaires européens : l’Espagne et l’Allemagne », précise le journaliste espagnol.

D’après la même source, les trois demandes rejettées sont :

– «Consolider» la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental en concrétisant l’ouverture d’un consulat américain à Dakhla. Blinken y aurait posé des conditions.

–  « Faire pression sur les partenaires des Etats-Unis «pour qu’ils reconnaissent également la souveraineté marocaine sur l’ancienne colonie espagnole».

-« Blinken aurait refusé d’inviter le Maroc au sommet virtuel des démocraties qu’il a convoqué pour les 9 et 10 décembre. Parmi les pays arabes seul l’Irak y est invité ».

#Maroc #Sahara_Occidental #Front_Polisario #Etats_Unis #Consulat_Dakhla #Nasser Bourita #AnthonyBlinken