Sénégal appelle la Chine à s’impliquer dans la région du Sahel

Sommet Chine-Afrique, Etats-Unis – Sénégal appelle la Chine à s’impliquer dans la région du Sahel

La ministre sénégalaise des Affaires étrangères, Aissata Tall Sall, a déclaré dimanche qu’elle espérait que la Chine apporterait son soutien à la lutte contre l’insécurité dans la région du Sahel en proie aux conflits au début d’un sommet Chine-Afrique.
S’adressant aux journalistes dans la capitale Dakar après avoir rencontré son homologue chinois Wang Yi, Sall a déclaré qu’elle espérait que la Chine serait une « voix forte » dans la lutte contre le terrorisme dans la vaste région semi-aride.

Des militants islamistes sont actifs dans une grande partie du Sahel, au sud du désert du Sahara, menant un conflit qui dure depuis des années malgré la présence de troupes françaises et de casques bleus des Nations Unies.

La déclaration de Sall est intervenue au début d’un sommet Chine-Afrique au Sénégal, qui doit se concentrer sur les questions commerciales ainsi que sur la sécurité. Il se termine mardi.

Le sommet fait suite à une visite ce mois-ci du secrétaire d’ État américain Antony Blinken dans les pays africains du Kenya, du Nigeria et du Sénégal, dans un contexte de rivalité croissante entre Pékin et Washington.

La Chine investit massivement en Afrique et est le plus grand partenaire commercial du continent avec un commerce direct d’une valeur de plus de 200 milliards de dollars en 2019, selon l’ambassade de Chine à Dakar.

Le président de la RD Congo Felix Tshisekedi, le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi et le président sud-africain Cyril Ramaphosa devraient assister au sommet au Sénégal.

Le président chinois Xi Jinping doit également prononcer une allocution par liaison vidéo lundi, selon les organisateurs.

(AFP)

#Sénégal #Chine #Sommet_afrique_chine #Sahel #EtatsUnis

1 Trackback / Pingback

  1. Afrique: La présence de la Chine agace l’Occident

Comments are closed.