Relations du Maroc avec Israël : Les Algériens offusqués

Algérie, Maroc, Israël, Benny Gantz, normalisation – Relations du Maroc avec Israël : Les Algériens offusqués

La visite du ministre israélien de la Défense au Maroc a suscité une véritable levée de boucliers en Algérie. Les Algériens, unanimes, ont fait montre de leur farouche opposition à cette visite, ce d’autant que les visées semblent on ne peut plus évidentes et constituent une véritable menace pour le pays et la stabilité de la région maghrébine.

En effet, sur les réseaux sociaux, cette visite inédite d’un ministre de la Défense de l’entité sioniste au royaume du Maroc, qui a rappelons- le normalisé ses relations diplomatiques avec Israél, a été abondamment commentée et condamnée. Les internautes algériens y ont vu, et ils sont loin de se tromper, une véritable menace contre leur pays. A l’unanimité, ils ont condamné cette tournure voulue et promue par le régime du Makhzen qui, en établissant des relations diplomatiques avec les sionistes, affiche au grand jour sa grande animosité à l’égard de son voisin de l’Est.

Cette visite au Maroc d’un criminel qui s’est rendu coupable de maints crimes contre les Palestiniens, a été aussi ponctuée par la conclusion d’un accord de coopération en matière de défense et de sécurité. Et c’est ce qui explique cette bronca manifestée en Algérie où l’opinion publique nationale a clairement perçu ce danger qui pèse sur le pays. Les hommes politiques et les analystes n’étaient pas en reste puisque, eux aussi, ont décelé le danger qui pèse désormais sur l’Algérie qui est amplement visée à travers cette coopération militaire entre le Maroc et son nouvel allié sioniste. Le président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, a, en réaction, été très clair en soutenant que c’est l’Algérie qui est visée par cette visite et cet accord de défense. « Le ministre de la Défense de l’entité sioniste visite un pays voisin, après le ministre des Affaires étrangères de cette même entité qui a menacé l’Algérie à partir du Maroc, sans aucune réaction du gouvernement marocain.

Si c’était le ministre du Tourisme ou de l’économie ça pourrait passer, les relations existaient depuis longtemps avec Israël, même si elles étaient secrètes. Mais quand le ministre de la Défense visite le Maroc, c’est l’Algérie qui est visée », a déclaré Goudjil au cours d’une séance plénière du Conseil de la Nation. Goudjil a vu juste et tout concorde à dire que c’est l’Algérie qui est visée et elle le sera davantage à l’avenir. Le ministre israélien de la Défense a même visité une caserne de parachutistes marocains lors de cette visité et le compte rendu d’un journaliste israélien est sans équivoque puisqu’il ne laisse plus aucune place au moindre doute quant aux visées inavouées. « J’ai pu m’entretenir avec des soldats marocains en off. On a pu constater qu’il y un excès de confiance. Ces soldats marocains se disent être prêts au combat contre l’Algérie », a-t-il rapporté. Ce commentaire lève le voile sur les intentions d’Israël et de son nouvel allié dans la région et l’Algérie se doit de se préparer pour pouvoir faire face à cette nouvelle donnée. En tout cas, le Makhzen, qui a longtemps oeuvré dans la discrétion, n’hésite plus désormais à afficher au grand jour ses intentions belliqueuses à l’égard de l’Algérie .

KAMAL HAMED

Le Midi libre, 28/11/2021

#Maroc #Algérie #Israël #Benny_Gantz #Normalisation