Espagne-Maroc: Crise du rocher Persil bis?

Espagne, Maroc, Îles Zaffarines, ferme piscicole – Espagne-Maroc: Crise du rocher Persil bis?

La marine espagnole a envoyé un patrouilleur dans les îles Chafarinas, au large des côtes marocaines, ce qui a suscité toutes sortes de spéculations. « Persil II ? », a demandé le député Bildu au Congrès, Jon Iñarritu, en rappelant l’opération militaire espagnole pour récupérer cet îlot pendant le mandat de José María Aznar.

« Avec ses 88 mètres de long et ses 90 membres d’équipage, le patrouilleur Infanta Cristina de la marine espagnole continue d’assurer la présence navale à proximité des îles Chafarinas, dans le cadre des opérations permanentes, et garantit ainsi la sécurité dans les eaux relevant de la souveraineté nationale », a souligné l’état-major espagnol dans un tweet.

Depuis des semaines, un conflit fait rage autour de la construction d’une ferme aquacole marocaine au large des côtes africaines, au large des Chafarinas, au cap d’Eau-les-Rochers. Le Maroc a autorisé la ferme piscicole dans ses eaux territoriales, mais l’Espagne craint que l’entreprise ne pénètre dans les eaux « espagnoles » en raison de sa proximité avec les Chafarinas.

Les îles Chafarinas (Ja’fariyya en arabe et Takfarinas en amazigh) sont une conquête récente du XIXe siècle, résultat d’un différend entre la France et l’Espagne. Ces îles étaient inhabitées et, en 1848, le gouvernement français a décidé de les occuper afin de surveiller les tribus vivant dans la zone frontalière entre le Maroc et l’Algérie française. Une petite expédition sous les ordres du colonel MacMahon quitte Oran par mer et par terre en janvier 1848 pour en prendre possession. Mais le consul espagnol à Oran a alerté Madrid, et le gouvernement espagnol a décidé d’envoyer rapidement un navire de guerre depuis Malaga. Au moment de l’arrivée des Français, les Espagnols avaient déjà conquis les îles au nom de la reine Isabelle II.

Les îles ne sont pas habitées et seuls les militaires espagnols de la garnison qui les protège et les civils de l’Agence autonome des parcs nationaux (l’ancienne ICONA), qui dépend du ministère de la Transition écologique, les traversent.

Le commandement général de Melilla (l’enclave espagnole située à 27 miles nautiques à l’ouest) est chargé d’organiser les relais depuis la garnison de Chafarinas. Différentes unités du commandement général, comme le « Gran Capitán » 1er Tercio de la Légion et le groupe « Regulares de Melilla » numéro 52, participent à ces relais.

Le cas de l’île Persil

Le cas de l’îlot de Persil (Tura en arabe et en amazigh) a été le plus singulier dans la défense d’une ancienne possession coloniale espagnole contre le Maroc, à l’époque de José María Aznar. Un commando d’opérations spéciales de l’armée espagnole a récupéré l’îlot en 2002, après avoir été envahi pendant six jours par des gendarmes marocains, dans une action qui a déclenché l’une des plus importantes crises diplomatiques de l’histoire entre l’Espagne et le Maroc.

Une action militaire menée le 17 juillet 2002, « à l’aube et avec un vent d’est » comme ils l’ont proclamé, a provoqué un problème diplomatique que le gouvernement de José María Aznar a clos six jours plus tard. Vingt ans plus tard, Persil est désormais inhabité, aucun personnel militaire n’y est stationné et il ne fait pas l’objet d’une surveillance spéciale de la part des forces armées espagnoles.

Les problèmes entre Madrid et Rabat ont forcé l’intervention, à la demande du Maroc, du secrétaire d’État américain de l’époque, Colin Powell, qui a finalement agi en tant que dépositaire de l’accord entre l’Espagne et le Maroc, par lequel Persil est revenu à une souveraineté que le royaume alaouite n’était pas réputé contester. Cependant, le Maroc considère que toutes les possessions espagnoles en Afrique du Nord devront un jour passer sous la souveraineté marocaine.

Persil est situé plus à l’ouest que les Chafarinas. Il est situé à une dizaine de kilomètres de Ceuta et à seulement 200 mètres de la côte marocaine.

El Nacional.cat, 26/11/2021

#Maroc #Espagne #Îles_Zaffarines #Îles_Chafarines #ferme_piscicole