Audi poursuit ses essais pour le Rallye Dakar au Maroc

Audi, Maroc, Rally Dakar – Audi poursuit ses essais pour le Rallye Dakar au Maroc

Audi Sport a effectué son deuxième test au Maroc en préparation du Rallye Dakar. Pendant les essais, les équipes Mattias Ekström/Emil Bergkvist, Stéphane Peterhansel/Edouard Boulanger et Carlos Sainz/Lucas Cruz se sont relayées dans le cockpit de l’Audi RS Q e-tron.
Les essais d’Audi avec les prototypes RS Q e-tron qui prendront part au Rallye Dakar se poursuivent sans interruption. L’équipe Audi Sport a tenu son deuxième test au Maroc dans une région avec des routes rapides, des routes de gravier, des dunes et des lits de rivière asséchés.

Développée dans un délai extrêmement court d’un peu plus de douze mois, la RS Q e-tron peut désormais parcourir confortablement des distances quotidiennes en tout-terrain, qui, lors des tests, correspondent à la longueur d’une étape du Dakar. Cependant, de nombreux problèmes doivent être résolus avant le début de l’opération en janvier. Le chef de l’ingénierie d’essai, Arnau Niubo, a déclaré que l’énergie de toute l’équipe est concentrée sur la poursuite du processus de développement dans les conditions les plus difficiles : « Le retour d’information du jour même à Neuburg sur les résultats importants que nous avons obtenus lors des essais au Maroc était très impressionnant. De cette manière, nos trois voitures de rallye en construction pour le Rallye Dakar sont techniquement prêtes pour la course. Dans le même temps, les préparatifs logistiques se poursuivent à plein régime. » il a dit.

Confrontée à des contraintes de temps et à des difficultés pour livrer les différents éléments en raison de la pandémie en cours, l’équipe s’est lancée dans un programme intensif. Les trois équipes participantes ont testé le prototype du châssis numéro 103 sur un total de plus de 2 kilomètres sur les terrains les plus difficiles. En plus de divers tests de systèmes, des tests ont également été effectués dans lesquels des températures artificiellement élevées ont été appliquées à la RS Q e-tron. Stéphane Peterhansel a conduit le bolide dans le désert sur le lit d’une rivière asséchée et a recouvert les entrées d’air de refroidissement avec du ruban adhésif pour simuler des températures extérieures élevées. Le prototype du système de propulsion électrique avec convertisseur d’énergie a terminé le parcours sans aucun problème. Cependant, sur la piste rocheuse que Mattias Ekström testait, le véhicule a subi des dommages aux pneus et les essais ont été interrompus. Le triangle d’amortisseur tordu, l’arbre de transmission et d’autres composants connexes ont dû être remplacés. Des réparations mineures étaient également nécessaires sur la superstructure. Les trois pilotes libres ont également passé beaucoup de temps sur les réglages du châssis.

Rayhaber, 22/11/2021

#Maroc #AudiSport #Rally_Dakar