Un Palestinien fait 1 mort et 4 blessés avant d’être tué

Palestine, Israël, Al Qods, Jérusalem – Un Palestinien fait 1 mort et 4 blessés avant d’être tué

JERUSALEM (AP) – Un assaillant palestinien a tué un Israélien et en a blessé quatre autres avant d’être abattu par la police israélienne près de l’entrée d’un lieu saint de Jérusalem dimanche, a annoncé la police.

La police a déclaré que l’attaque avait eu lieu près de l’entrée d’un sanctuaire contesté connu des Juifs sous le nom de Mont du Temple et des Musulmans sous le nom de Noble Sanctuaire. La violence autour du site, qui est considéré comme sacré par les deux confessions, a déclenché de précédentes séries de combats entre Israël et les Palestiniens, le plus récemment en mai.

Les ambulanciers ont déclaré qu’une personne avait été grièvement blessée, une autre grièvement blessée et trois autres légèrement blessées. L’hôpital Hadassah de Jérusalem a déclaré plus tard que la personne grièvement blessée était décédée. Les ambulanciers ont déclaré que l’attaquant palestinien avait été confirmé mort sur les lieux.

La police a déclaré que deux des personnes légèrement blessées étaient des officiers et a identifié l’agresseur comme un résident de Jérusalem-Est âgé de 42 ans. Le ministre de la Sécurité publique Omer Bar Lev a déclaré aux journalistes que le tireur était un membre de la branche politique du Hamas du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est, et que la femme de l’homme avait quitté le pays trois jours plus tôt.

Les médias palestiniens ont identifié l’agresseur comme étant Fadi Abu Shkhaïdem et ont partagé une image de lui portant de longues robes noires et un manteau noir et portant une arme à feu similaire à celle montrée sur les photos de la police.

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré au début de la réunion hebdomadaire du Cabinet qu’il avait ordonné aux forces de sécurité d’être en alerte pour empêcher d’autres attaques.

Le groupe militant du Hamas a salué l’attaque dans un communiqué mais n’a pas revendiqué la responsabilité, qualifiant l’incident d' »opération héroïque ».

« La résistance de notre peuple continuera d’être légitime par tous les moyens et outils contre l’occupant sioniste jusqu’à ce que nos objectifs souhaités soient atteints et que l’occupation soit expulsée de nos lieux saints et de toutes nos terres », a déclaré le porte-parole Abdel Latif al-Qanou.

Dimiter Tzantchev, l’ambassadeur désigné de l’UE en Israël, a déclaré dans un communiqué sur Twitter que ses pensées étaient « avec les victimes de l’attaque lâche dans la vieille ville de Jérusalem » et a condamné « cette attaque insensée contre des civils. La violence n’est jamais la réponse.

L’incident de dimanche était le deuxième du genre dans la vieille ville historique de Jérusalem ces derniers jours. Mercredi, un adolescent palestinien a été tué par balle après avoir poignardé deux policiers des frontières israéliens.

Lors de cet incident, les deux policiers ont été hospitalisés et l’adolescent, identifié par la police comme un adolescent de 16 ans originaire de Jérusalem-Est, a été déclaré mort sur les lieux.

Ces dernières années, les Palestiniens ont perpétré des dizaines d’attaques à l’arme blanche, à coups de fusil et à la voiture-bélier contre des civils israéliens et le personnel de sécurité. Les Palestiniens et les groupes de défense des droits soutiennent que certaines des voitures-bélier présumées étaient des accidents et accusent Israël d’avoir utilisé une force excessive.

Mais les fusillades autour de la vieille ville de Jérusalem et de ses lieux saints sont relativement rares, et Israël maintient une présence sécuritaire importante dans la région.

Israël a capturé Jérusalem-Est, y compris la vieille ville et ses lieux saints chrétiens, musulmans et juifs, ainsi que la Cisjordanie et la bande de Gaza lors de la guerre du Moyen-Orient de 1967. Il a ensuite annexé Jérusalem-Est dans un mouvement non reconnu par la plupart de la communauté internationale.

Les Palestiniens recherchent la Cisjordanie occupée et Gaza pour un futur État indépendant, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Associated Press, 21/11/2021

#Palestine #Israël #Alqods #Jérusalem