Bac en Algérie: Des changements en 2022

Tags : Algérie, Bac – Bac en Algérie: Des changements en 2022

Les élèves passent par plusieurs étapes dans leur cursus scolaire et chaque étape s’achève avec un examen, dont le baccalauréat.

Un examen que tout le monde redoutent. Le Bac est effectivement très important car il marque le passage de la vie scolaire à la vie universitaire, de ce fait, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, procède avec le Conseil national des programmes fraîchement installé, à la révision de l’évaluation des acquis des élèves et des candidats aux examens nationaux. Dans le même sillage, les sujets de cet examen seront étudiés et révisés afin de mettre en place une façon nouvelle de le passer et d’y inscrire les questions, ces points ont été évoqués lors d’un colloque national sur l’évaluation des sujets du baccalauréat.

Un Baccalauréat aux normes internationales

Le colloque qui vient dans le cadre de l’intérêt que le ministère de l’Éducation accorde à l’examen du Baccalauréat, a également abordé les paramètres scientifiques appliqués dans certaines matières notamment l’arabe et la philosophie. Le ministre y a affirmé l’objectif de l’élaboration d’une « vision prospective de l’approche pédagogique ». Compte tenu des recommandations du Conseil national des programmes qui a pour but de revoir plusieurs détails concernant l’examen du Bac, à savoir le nombre de jours des épreuves, les questions et le contenu. Ainsi, le Conseil procédera à éliminer les lacunes et les inconvénients de cet examen tout en le mettant sur le même diapason que les examens à l’international.

APS, 18/11/2021