Maroc: Puissante association critique normalisation avec Israël

Maroc: Puissante association critique normalisation avec Israël. « Un crime contre le Maroc, car les dirigeants du pays ouvrent grandement la porte à la pénétration culturelle, politique, éducative et sécuritaire ».

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter des réactions dans la classe politique marocaine.

Pour le porte-parole du parti Al Adl wal Ihssane (AWI), Fathallah Arsalane, ce rapprochement historique “est un crime contre le Maroc, car les dirigeants du pays ouvrent grandement la porte à la pénétration culturelle, politique, éducative et sécuritaire”.

Pour ce responsable politique, cité par des médias électroniques marocains, “le crime se double lorsqu’il dépasse les relations commerciales et économiques pour l’identité et les valeurs, cible les jeunes étudiants et intensifie les accords entre universités”.

Pis encore, estime le porte-parole du parti AWI, cette normalisation a causé de graves préjudices, citant à titre illustratif la crise avec l’Algérie, la saturation du marché marocain et l’instabilité.