Le Maroc est-il sûr ? Apprenez la choquante vérité ici

Des hommes honorables comme lui travaillent pendant 8 heures dans la chaleur torride du Maroc pour seulement 70DH par jour. Mieux vaut être honnête que riche

Maroc, tourisme, voyages, escroquerie, harcèlement sexuel, #Maroc, #Tourisme, #Voyages, #Loisirs,

Le Maroc, est-il sûr pour les voyageurs ? Reviendriez-vous un jour dans un endroit où vous avez vécu les pires expériences de votre vie ? Je le ferais et voici comment vous pouvez les éviter.

Je ne vais pas vous mentir, le titre original de cet article était « La raison pour laquelle je ne reviendrai jamais au Maroc ». Vous voyez, après avoir passé trois semaines dans ce pays incroyablement beau, j’ai vu des choses qui ont brisé ma foi en la gentillesse des gens.

Des innombrables escroqueries au voyage au harcèlement sexuel, mon séjour au Maroc m’a vraiment fait me demander pourquoi certains individus détestent et déshumanisent les étrangers (et surtout les femmes étrangères) avec une telle rage.

Au cours des trois dernières semaines, j’ai vu des hommes tripoter des femmes ignorantes dans la rue contre leur gré, j’ai entendu un homme dire des mots homophobes blessants à deux voyageurs LGTB.

J’ai vu un gentil adolescent péter les plombs lorsque j’ai refusé de lui donner de l’argent pour m’avoir indiqué une adresse (oui, il a même essayé de pénétrer dans mon hôtel pour me frapper ensuite).

J’ai vu des menus doublement cachés dans des restaurants, destinés à escroquer les étrangers qui ne connaissent ni l’arabe, ni l’espagnol, ni le français.

J’ai entendu un homme crier des allusions sexuelles grossières à mon ami parce qu’il portait un short au lieu d’un pantalon, j’ai entendu un homme me traiter de « Mexicano de mierda » après que j’ai refusé de lui acheter de la drogue.

J’ai vu un homme jeter une pierre à un couple qui avait fait l’erreur de se tenir la main dans la rue, j’ai vu un homme se masturber avec colère alors qu’il suivait deux femmes blondes à la station de bus la nuit.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase (non, pas littéralement, les chameaux vont bien) ?

Hier, je suis allé dans un restaurant très local pour commander un bol de soupe et deux pâtisseries.

Tout se passait parfaitement jusqu’au moment de payer l’addition.

La serveuse, qui, je le précise, était en fait une enfant de 5 ans, a dit à sa mère que j’avais mangé les pâtisseries à 10DH au lieu des 2DH que j’avais réellement commandées.

Bien sûr, j’ai essayé d’expliquer la situation à sa mère, qui était le seul adulte de l’endroit, et elle n’a pas voulu entendre puisqu’elle a choisi de croire la parole de son enfant de 5 ans.

Au final, j’ai fini par payer 16DH de plus (oui, moins de 2 euros) et alors que je m’apprêtais à partir, l’enfant de 5 ans a couru devant moi et s’est moqué de moi.

Ce n’était pas un rire innocent. C’était un rire rempli de mépris et de haine, comme le genre de rire que l’on entend dans ces films lorsque le méchant a vaincu le héros.

Le pire dans tout ça ? Sa mère s’est vite jointe à ce rire distinct en me criant des mots en arabe.

Vous voyez, c’était une escroquerie bien planifiée et j’ai été pris pour un idiot.

Est-ce que je reviendrai un jour au Maroc ? Le Maroc est-il sûr ?

Mais vous savez quoi ? Je ne laisserai pas des dizaines de mauvaises expériences au Maroc m’empêcher de revenir dans ce pays incroyablement beau.

Malgré tout, j’ai passé un moment formidable à dos de chameau dans le désert du Sahara, j’ai joué avec des singes aux cascades d’Ouzoud, j’ai exploré la ville bleue de Chefchaouen, je suis sortie des sentiers battus à Rabat et j’ai vu l’université des anciens du monde à Fès.

J’ai également eu la chance de me détendre sur les plages d’Essaouria, j’ai vu l’endroit où Gladiator a été filmé à Ait Benhaddou et j’ai également visité plusieurs des merveilleux lieux de tournage de Game of Thrones.

De plus, ai-je mentionné que j’ai fini par dormir dans certains des meilleurs riads de luxe de Marrakech ?

Oui, je connais des voyageurs qui ont renoncé à certains pays et villes en raison des nombreuses arnaques, vols et harcèlements sexuels dont ils ont été témoins et victimes, mais il n’est pas juste de condamner un pays entier pour les actions de certains de ses pires citoyens.

Après tout, les escrocs et les criminels ont la capacité de déshumaniser leurs cibles et de les traiter comme des objets.

Aux yeux des personnages que j’ai décrits ci-dessus, nous, les étrangers, n’avons jamais été des êtres humains, nous étions, tout au plus, des signes d’argent ambulants qui méritaient d’être escroqués afin d’équilibrer une échelle de justice sociale mal perçue.

Pour être honnête, cela a du sens une fois que l’on essaie de comprendre la mentalité de l’escroc :

Les escrocs sont, la plupart du temps, des personnes de classe inférieure sans éducation qui ont vu des voyageurs fortunés aller et venir dans leur pays alors qu’ils ne peuvent même pas se rendre dans les pays voisins par manque d’argent et parfois à cause de restrictions de visa.

Et non, je ne justifie en aucun cas leurs actions.

J’essaie simplement de les comprendre.

Après tout, ma famille vient d’une zone de classe inférieure du Mexique. Ma mère a connu l’extrême pauvreté en étant élevée dans une ville rurale par une mère célibataire avec huit frères et sœurs.

Et tu sais quoi ? Ma grand-mère lui a donné une importante leçon de vie :

« Ce n’est pas parce qu’on est pauvre qu’on a le droit d’obtenir quelque chose de quelqu’un. Certains pauvres croient qu’il est juste de voler aux riches. Ce n’est pas le cas. Soyez une personne honnête et la vie vous fournira. Il vaut mieux être pauvre en termes de richesse que d’être pauvre en termes de valeurs ».

Ma mère m’a élevé avec la même mentalité et c’est pourquoi je ne supporte pas les escrocs qui choisissent la solution de facilité et croient que c’est leur droit moral de voler l’argent durement gagné par les voyageurs, quelle que soit la richesse perçue de ces derniers.

Voler est toujours mauvais, qu’il s’agisse de 2 euros ou de 2 millions d’euros. Il ne s’agit pas de l’argent, mais de la moralité de l’acte de vol.

Alors… est-ce que je reviendrai au Maroc ? Oui. Sacrément oui.

Pour chaque mauvaise personne que j’ai rencontrée, j’ai également rencontré des tonnes d’habitants amicaux qui m’ont donné des leçons de vie importantes sur le sacrifice personnel, la tolérance et l’amitié.

Le Maroc est-il sûr ? Il peut l’être. Et il peut être dangereux. Tout dépend de la personne que vous avez la « chance » de rencontrer.

En fin de compte, j’irais jusqu’à dire que seulement 0,0001% des gens ici au Maroc sont des personnes malhonnêtes.

Malheureusement, ce sont les personnes que la plupart des voyageurs rencontreront très probablement au cours de leur voyage dans ce pays.

Que pouvons-nous faire pour changer le monde ?

Et en fin de compte, peut-on vraiment reprocher à l’enfant de 5 ans d’avoir été élevée comme telle par sa mère ? Non, pas vraiment. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une grand-mère comme la mienne pour lui apprendre les bons et les mauvais côtés de la vie.

En fait, il est inutile de blâmer qui que ce soit et nous devrions plutôt parler de ce qui peut être fait pour apporter l’éducation et les valeurs aux gens du monde entier afin de diminuer le nombre de personnes malhonnêtes.

Le monde n’a pas besoin de plus de prisons, il a besoin de plus d’écoles.

Oui, ma déclaration sur le fait que sur les 42 pays que j’ai visités, le Maroc a été le pire jusqu’à présent en termes de personnes malhonnêtes pourrait être considérée comme arrogante.

En fait, je suis presque sûr que c’était un commentaire arrogant.

J’ai même perdu un de mes bons amis marocains à cause de cela.

Oui, j’ai fait ce commentaire dans un moment de colère et de tristesse et je réalise maintenant que je n’ai pas assez spécifié que même si le Maroc a certains des pires êtres humains que j’ai rencontrés jusqu’à présent au cours de mes voyages, il a aussi certains des meilleurs.

Je n’ai pas précisé que tous les Marocains ne sont pas les mêmes (bien que j’aie supposé à tort que cela était évident dans mon message original).

Je n’ai pas précisé que toutes les personnes de classe inférieure ne partagent pas les valeurs familiales de ce duo mère-fille spécifique qui m’a escroqué (après tout, je viens moi-même d’une famille de classe inférieure).

Je n’ai pas précisé que le Maroc est un pays plein de contrastes mais qu’en fin de compte, le bien l’emporte toujours sur le mal (tout comme dans mon cher pays, le Mexique).

Je n’ai pas précisé que ce n’est que mon expérience personnelle basée sur ce que j’ai vu ici et que oui, vous DEVRIEZ visiter le Maroc.

Vous devez absolument le faire.

Il y a du bien et du mal dans tous les endroits du monde et oui, du moins pour moi, le Maroc a été l’endroit où j’ai rencontré des dizaines de personnes mauvaises mais vous savez quoi ? Cela n’a pas d’importance.

Peut-être que c’était juste de la malchance.

Après tout, je suis sûr que quelque part dans le monde, quelqu’un rencontre le même type de personnes malhonnêtes en Amérique du Sud, en Europe, en Asie, en Océanie, en Amérique du Nord et dans d’autres régions d’Afrique aussi.

Voyager est un voyage personnel et, dans certains cas, vous aurez la malchance de rencontrer des personnes qui feront de leur mieux pour vous gâcher la journée.

Et non, vous ne devez pas les laisser vous gâcher la journée.

Après tout, pour vous, ce n’est qu’une expérience de plus que vous devrez endurer.

Pour eux ? Pour eux, c’est leur vie quotidienne.

Et cela me déprime vraiment de penser que certains humains ont leur boussole morale tellement tordue que la seule façon pour eux de gagner leur vie est de commettre des crimes contre des personnes qui sont différentes d’eux.

Et c’est vraiment triste.

Qu’en pensez-vous ?

Journey Wonders