Le Maroc a reçu 29 millions d’euros pour freiner la migration

Un spécimen d'embarcation semirigide

Maroc, Espagne, frontières, migration, #Maroc, UE, Union Européenne,

L’Espagne a acheté pour 29 millions d’euros d’équipements de gestion des frontières et des migrations pour le Maroc.

Le gouvernement espagnol a acheté pour le Maroc des bateaux semi-rigides, des véhicules 4×4 automatiques, des dispositifs de vision nocturne et des équipements de télécommunications nautiques, entre autres matériels, pour une valeur de plus de 29 millions d’euros, afin de renforcer la capacité des institutions marocaines pour protéger, surveiller et contrôler les frontières.

C’est ce qu’ont révélé des sources gouvernementales, qui ont expliqué qu’il s’agit du développement du projet « Appui à la gestion intégrée des frontières et à la migration au Royaume du Maroc », entièrement financé par l’Union européenne par le biais du « Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique » avec un budget de 44 millions d’euros à exécuter jusqu’en 2022.

À ce jour, l’Espagne a acheté pour le Maroc 18 camions-citernes (2 909 825 euros), cinq embarcations semi-rigides (1 442 500 euros), cent véhicules 4×4 pick-up (4 917 900 euros), cent véhicules 4×4 automatiques (3 820 000 euros), 18 camions de transport de troupes (1. 825 830 euros), vingt véhicules 4×4 tout-terrain (1 100 000 euros), 130 véhicules avec grilles de séparation (4 875 000 euros), des équipements de télécommunications nautiques (55 179 euros), 65 caméras thermiques avec positionneurs (7 978 750 euros) et 25 lunettes de vision nocturne (107 500 euros).

Selon ces sources, l’achat de quatre-vingt-dix quads et de 98 caméras réfrigérées doit encore être attribué. En outre, avant la fin du projet, l’appel d’offres pour cinq chambres réfrigérés et dix ambulances tout-terrain devrait être lancé.

Les appels d’offres et les achats sont effectués par la Fundación Internacional e Iberoamericana (FIIAPP), une fondation du secteur public de l’État, qui a été désignée comme l’organisme gestionnaire du projet européen.

Diario Siglo XXI, 27/09/2021