Le Real Madrid arrêté par Villarreal, le PSG continue ses victoires

Photo: DR

Real Madrid, Villareal, Atlético de Madrid, Daniel Maldini, Monpellier, #RealMadrid, football,

Le Real Madrid a raté l’occasion d’avoir cinq points d’avance en tête de la Liga alors qu’il était tenu 0-0 par Villarreal au Bernabéu. Ce fut une affaire frustrante pour les hôtes où les chances nettes étaient rares, le ballon final faisant trop souvent défaut.

Arnaut Danjuma semblait le plus susceptible de marquer pour les visiteurs, forçant le gardien Thibaut Courtois à effectuer quelques arrêts intelligents dans chaque mi-temps. Le vrai défenseur Éder Militão a envoyé une tête large après la pause d’un coup franc de Marco Asensio alors que les hôtes avaient du mal à faire une percée.

Une combinaison d’Isco et de Vinícius Júnior a été refusée par le gardien de Villarreal Gerónimo Rulli alors que l’équipe d’Unai Emery tenait bon pour marquer un point.

La défense du titre espagnol de l’Atlético Madrid a été touchée par une défaite choc 1-0 contre le modeste Alavés en Liga samedi.

La tête de l’arrière central Víctor Laguardia à la quatrième minute sur un corner de Rubén Duarte a suffi aux hôtes pour remporter leur première victoire de la saison alors qu’ils s’éloignaient du pied de la table.

Le résultat a laissé l’équipe de Diego Simeone deuxième avec 14 points, deux derrière le leader du Real Madrid, qui sera en action plus tard dans la journée lorsqu’il accueillera Villarreal.

« Nous devons nous améliorer et nous assurer que nos jeux sont plus cohérents, car pour le moment ils ne le sont vraiment pas », a déclaré Simeone. «C’est toujours difficile quand l’opposition ferme boutique. Nous n’avions pas le genre de vitesse ou de compétence nécessaire pour les annuler.

« La chose la plus importante pour nous est de nous améliorer et de grandir et je suis convaincu que nous allons dans la bonne direction avec le travail que nous faisons. »

Le Paris Saint-Germain a fait une solide démonstration pour maintenir son bilan parfait en Ligue 1 avec le beau but d’Idrissa Gueye les inspirant à une victoire 2-0 à domicile contre Montpellier. Le milieu de terrain Gueye a tiré à la maison juste à l’extérieur de la surface et le remplaçant Julian Draxler l’a bouclé tard pour mettre l’équipe de la capitale à 24 points, 10 devant Marseille, deuxième, qui accueille Lens dimanche et a deux matchs en main.

En l’absence de Lionel Messi, qui a raté son deuxième match consécutif pour soigner une contusion au genou, Ángel Di María a débuté en tête du PSG, aux côtés de Kylian Mbappé et Neymar. Keylor Navas a de nouveau été choisi sur Gianluigi Donnarumma pour commencer dans le but.

Neymar était vif mais a été refusé à deux reprises par Jonas Omlin en première mi-temps. La seconde mi-temps a été une affaire moins excitante, les deux équipes ayant du mal à trouver la cible alors que Neymar continuait de perdre des occasions et que Mbappé manquait également de netteté dans la surface. Di María a été remplacé par Draxler à la 88e minute et il ne lui a fallu qu’une minute pour trouver le fond des filets après avoir été mis en place par Neymar.

Nice est troisième après avoir retrouvé le chemin de la victoire en battant Saint-Étienne 3-0 à l’extérieur trois jours après avoir concédé sa première défaite de la saison. Les champions de Lille ont remporté leur deuxième victoire consécutive alors que le doublé de Jonathan David leur a donné une victoire 2-1 à Strasbourg.

L’un des noms les plus célèbres du football italien est revenu sur une feuille de match de Serie A alors que Daniel Maldini a marqué lors d’une victoire 2-1 pour Milan contre Spezia lors de son premier départ en championnat pour le club.

Le joueur de 19 ans a suivi les traces de son père, Paolo, et de son grand-père, Cesare, tous deux des grands de Milan, en marquant d’une tête à la 48e minute.

La frappe lourdement déviée de Daniele Verde a ramené le niveau de l’équipe locale au Stadio Alberto Picco, mais un but tardif du remplaçant Brahim Diaz a redonné l’avance à Milan.

Cette victoire a propulsé les Rossoneri en tête du classement avec deux points d’avance sur leurs rivaux locaux Internazionale. L’équipe de Simone Inzaghi a maintenu son record d’invincibilité en Serie A avec un match nul 2-2 contre l’Atalanta.

Une sublime volée de Lautaro Martínez donnait l’avantage à l’Inter après cinq minutes mais l’Atalanta renversait le jeu avant la pause avec des buts de Ruslan Malinovskyi et Rafael Tolói.

Edin Dzeko a égalisé les hôtes après 71 minutes, avant que le penalty de Federico Dimarco ne sorte de la barre à quatre minutes de la fin et que la frappe de dernière minute de Roberto Piccoli soit refusée car le ballon est sorti du jeu pendant la préparation.

Ce fut une fin à couper le souffle pour un match de bout en bout qui a comporté 40 tirs au but, le plus dans un match de Serie A jusqu’à présent cette saison, et a vu la série de 18 victoires consécutives de l’Inter en championnat à domicile prendre fin.

Le RB Leipzig a humilié le Hertha Berlin 6-0 pour alléger la pression sur son entraîneur, Jesse Marsch, après un début de saison difficile.

Christopher Nkunku a passé le ballon au-dessus du gardien de but du Hertha à la 16e minute, puis a mis en place Yussuf Poulsen pour le deuxième de Leipzig. Lukas Klostermann avait un but exclu avant que Nordi Mukiele ne porte le score à 3-0.

Il n’y a pas eu de relâche pour Hertha alors qu’Emil Forsberg a converti un penalty à l’heure de jeu, et Nkunku – qui a subi une faute pour le penalty – a marqué sur un coup franc à la 70e minute. Amadou Haidara a terminé la déroute.

Le Borussia Mönchengladbach a surpris le Borussia Dortmund à 10 joueurs 1-0 alors que la frappe de Denis Zakaria mettait fin à la série de trois victoires de leurs adversaires.

Dortmund, jouant sans Marco Reus et Erling Haaland, a subi sa deuxième défaite de la saison, chutant à la quatrième place avec 12 points, à quatre du leader Bayern Munich.

Zakaria a frappé à la 37e minute après avoir chargé dans la surface, obtenant une déviation chanceuse pour garder la possession, puis s’est inscrit pour la tête. Les choses ont empiré pour Dortmund trois minutes plus tard lorsque Mo Dahoud a été expulsé après avoir obtenu une deuxième réservation.

The Guardian, 25/09/2021