L’Algérie ferme un tronçon de route marocaine de 20 km

Maroc, Algérie, autoroute, Agadir-Bouarfa, #Maroc, #Algérie,

L’Algérie ferme une route nationale marocaine causant l’ire du royaume

Moins de quarante-huit heures après l’interdiction aux vols marocains de passer par le territoire algérien et après les propos d’Amar Belani, chargé par Ramtane Lamamra des relations avec les pays du Maghreb sur d’éventuelles mesures supplémentaires à l’encontre du Maroc à venir. Voici que nous apprenons que les gardes-frontières algériens ont été sommés de fermer un tronçon d’une vingtaine de kilomètres en territoire algérien d’une route nationale marocaine stoppant net toute circulation entre les villes marocaines sur la N 10. Il faudra désormais faire 1400 kilomètres pour relier Bouarfa à Agadir au lieu des 900 actuels.

Ce passage, gracieusement autorisé par l’Algérie depuis la construction du protectorat français de cette route, est dorénavant révolu.

Le message d’Alger est très clair : plus aucun cadeau à la monarchie absolue marocaine. Ces faits ne sont pas sans rappeler l’expulsion, au mois de mars dernier, des travailleurs marocains d’une exploitation de dattes de l’oasis d’El Arja encore en territoire algérien.

La réaction de la machine de propagande marocaine a aussitôt parlé d’”incursion” de l’armée algérienne (grande obsession de la cour royale) en territoire marocain, soit disant aussitôt rectifié par l’armée marocaine. Voilà ce que le pauvre peuple frère et voisin marocain doit endurer de la part des versions successives officielles faites pour l’induire en erreur et le faire haïr l’Algérie pourtant si généreuse toutes ces années.

Mais l’ingratitude du makhzen ne passe plus à Alger et il faut s’attendre à d’autres mesures qui auraient dû être prises il y a longtemps notamment la coupure de la fourniture d’électricité que l’Algérie exporte au Royaume du Maroc.

Aldjazair.org, 26/09/2021