Israël frappe des cibles du Hamas à Gaza

Israël, Palestine, Gaza, frappes, #Israël, #Palestine,

Israël frappe des cibles du Hamas à Gaza en réponse à des tirs de roquettes

JERUSALEM (AP) — L’aviation israélienne a frappé lundi matin une série de cibles dans la bande de Gaza en réponse à des tirs de roquettes depuis le territoire gouverné par le Hamas. C’était la troisième nuit consécutive de combats entre les deux parties, alors même que le ministre israélien des Affaires étrangères cherchait à faire miroiter des incitations au calme.

Les tensions se sont accrues après l’évasion la semaine dernière d’une prison israélienne par six détenus palestiniens, ainsi que les efforts acharnés de l’Égypte pour négocier un cessez-le-feu à long terme à la suite d’une guerre de 11 jours en mai dernier.

L’armée israélienne a signalé trois tirs de roquettes distincts dimanche soir et lundi matin, affirmant qu’au moins deux d’entre eux ont été interceptés par ses défenses anti-roquettes. En réponse, il a déclaré avoir attaqué un certain nombre de cibles du Hamas. Il n’y a eu aucun rapport de victimes de part et d’autre.

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid a appelé dimanche à une nouvelle approche pour mettre fin au cycle de combats avec le Hamas, décrivant un plan d’investissement international dans les infrastructures de Gaza en échange de pressions sur le Hamas pour qu’il stoppe son renforcement militaire et maintienne le calme.

« La politique qu’Israël a menée jusqu’à présent n’a pas substantiellement changé la situation », a déclaré Lapid lors d’un discours à l’Université Reichman, au nord de Tel Aviv.

« Nous devons changer de direction », a-t-il ajouté.

Une grande partie de sa proposition – qui, selon lui, a été faite en consultation avec les États-Unis et d’autres pays – a été présentée auparavant mais n’a jamais été mise en œuvre en raison des combats, de la profonde méfiance et des divisions internes amères des deux côtés. Le Premier ministre israélien Naftali Bennett, que Lapid doit remplacer en 2023 en vertu d’un accord de rotation, n’a pas immédiatement commenté la proposition.

Lors des dernières violences, le Hamas a tiré des roquettes sur Israël qui ont été abattues par le système de défense Iron Dome du pays, a indiqué l’armée, ajoutant que des avions de combat ont frappé un poste militaire appartenant au Hamas. En quelques heures, l’armée a signalé une tentative de poignarder un soldat à la jonction de Gush Etzion, au sud de Bethléem. L’armée a déclaré qu’aucun soldat n’avait été blessé et que l’agresseur avait été transporté à l’hôpital.

Au cours du week-end, Israël a attrapé quatre des six détenus palestiniens, qui ont creusé un tunnel hors d’une prison à sécurité maximale le 6 septembre. Les militants palestiniens ont riposté par des tirs de roquettes. La recherche par Israël des deux derniers prisonniers se poursuit.

Pendant ce temps, les efforts de la médiation égyptienne pour parvenir à une trêve à long terme se sont heurtés aux parties incapables de s’entendre sur un système pour renouveler les paiements qataris aux familles nécessiteuses de Gaza. Israël a exigé des garanties que le Hamas ne détourne pas l’argent à des fins militaires.

Gaza est un territoire appauvri dont la population est majoritairement composée de familles qui ont fui ou ont été forcées de quitter leurs propriétés dans ce qui est maintenant Israël pendant la guerre entourant l’établissement d’Israël en 1948.

Le Hamas fait pression pour qu’Israël mette fin à un blocus paralysant qui a dévasté l’économie de Gaza, tandis qu’Israël exige que le Hamas libère deux civils israéliens captifs et restitue les restes de deux soldats israéliens morts.

Le Hamas contrôle Gaza depuis l’éviction des forces de l’Autorité palestinienne internationalement reconnue en 2007, un an après que le groupe militant islamique a remporté les élections parlementaires palestiniennes.

Depuis lors, Israël et le Hamas ont mené quatre guerres et de nombreux combats de moindre envergure.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire