Le couple Sussex cannibalise (encore) l’image de Diana

Prince Harry, Meghan Markle, famille royale, Elisabeth II, Prince Charles, Sussex,

Le couple Sussex cannibalise (encore) l’image de Diana. « L’accident de voiture nauséabond » de …Meghan

Les Sussex avaient fui le Royaume-Uni pour soit-disant trouver la tranquilité aux USA. Or, ils alimentent chaque semaine leur délirante machine mondiale  à parler d’eux. Plus narcissique qu’eux tu meurs…

Ils font de leur vie un télé-film de série B à un sou. Leur fond de commerce: la monarchie britannique, tout en critiquant les autres ou donnant au monde des leçons de morale « à deux balles. » 

Mais en agissant ainsi,  ils incluent de facto dans leur  scénario hyper publicitaire et monétisé,  le Royaume-Uni et ses médias, la famille royale : tous pris au piège d’un vulgaire déballage sans fin.

Ils ne  passent pas une semaine sans faire parler d’eux. Le « téléfilm Sussex » ou Sussex Circus prend  de l’ampleur par le nombre de séquences.

Les dernières lubies:

Harry attaque le 1er amendement américain, qualifié de dingue  et subit des critiques acerbes en retour. Il a choqué de nombreux américains.

La récente séance de polo du prince hypocrite car  anti- écologiste contrairement à ses leçons de morale. En effet, le  prince se rend à Aspen en jet pour un trajet de 2 heures en voiture!

Un adenda 2021 à la bio  publiée en 2020 avec le jeu trouble de Meghan Markle autour de ses biographes: ajout indécent, sans pudeur, jusqu’à sa fausse-couche évoquée!

L’annonce de quatre livre de mémoires par Harry. La reine excédée contre-attaque préventivement.

Une fondation et un site internet  fourre-tout avec des écrits au langage auto-centré, une salade langagière autour des mots « compassionnels, communautaires »déclinés à outrance.

Un appel sur l’Afghanistan assez mégalomane qui passe mal auprès du public  car ils donnent aussi des leçons de morale aux… dirigeants du monde. Mais qui sont-ils pour se le permettre? Les Sussex  ne citent d’ailleurs aucun organisme de charité britannique.

Dernière lubie: un téléfilm glauque validé par le couple où…. Meghan meurt d’un accident de la routeImages choc.  Un scénario trash  bientôt diffusé sur la chaîne américaine Lifetime,  déjà qualifé de répugnant dans les médias.

Le narcissisme poussé à son extrême!

Le Prince supposé aristocrate (donc discret…) vend son histoire personnelle à  tout va. Ici la mise en scène de son supposé cauchemar. Cette récupération à bon compte et commerciale  du mythe de Diana est glauque, indécente, exagérée, mal perçue. Trop c’est trop.

Les Obama ont compris que mêler leur image à celle des Sussex devient problématique. Ils les snobent.

 La côte des Sussex chute drastiquement.

En effet, leur  clownerie médiatique imposée qui cannibalise et ridiculise l’univers monarchique britannique, le Royaume-Uni dans la foulée  lasse.

En UK et ailleurs.

L’image des Sussex sombre à chaque nouvel épisode de leur activité médiatisée. Jusqu’où les Sussex vont-ils aller trop loin?

                                                           Sylvie Neidinger

Pourquoi la rubrique people autour des Sussex ?

Ce blog n’est a priori pas intéressé par la vie des « people ».

Pour autant il suit l’actualité du couple Harry-Meghan qui ne sait quoi inventer chaque jour pour attirer l’attention médiatique en tirant profit des liens avec la famille royale tout en la dénigrant. Ô paradoxe.

Quand les sagas de personnalités débordent, innondent  la sphère publique, elles deviennent « autre chose »: un phénomène de société qu’il est hyper   intéressant d’analyser. 

Puisque ces « people » ici Harry et Meghan  profitent des médias et d’internet-cette caisse de résonnance mondiale- le basique récepteur des infos à l’autre bout  de la chaîne est totalement en droit en retour de réagir, lui aussi…

Suivre l’actualité des Sussex/ Monarchie ne tient pas de la simple  rubrique people puisque de complexes enjeux géo-politiques se mèlent !

Le fait divers « Sussex » est très intéressant à analyser. Le couple utilise à outrance la facilité  des moyens modernes de médiatisation à la Kardashian pour affronter une Monarchie datant du moyen-âge.

Ils organisent leur vengeance personnelle dans un univers désormais connecté avec  podcasts, sites web, presse et  réseaux sociaux prenant le Terre (pas moins) à témoin.

Problème: « Son Altesse Royale » et son épouse attaquent frontalement une monarchie britannique qui EST aimée de son peuple et base du système politique du Royaume-Uni.

Le combat qui se joue sous nos yeux dépasse les protagonistes  avec en toile de fond des antagonismes forts:  Californie/vieille Angleterre, médias US et hollywoodiens dont Netflix, Penguin /tabloïds britanniques,  Royauté/Commonwealth, irrespect/politesse etc.

Les enjeux sont immenses puisque le  Royaume-Uni reste  un pays majeur dans l’histoire dont l’image est affectée  par les assauts venus du propre petit-fils de la Reine. Toute action des Sussex retentit dans le monde. Ils le savent. Ils en jouent. Ils en profitent, notamment financièrement.

                                     ANALYSER LE …ZOO DE HARRY 

Harry a négocié à 35 millions la sortie de « mémoires » pour encore déblatérer sur la monarchie. Un éditeur qui ne donnerait pas un gramme pour les mémoires de Madame ou Monsieur Lambda…accepte de payer le prix fort ici.

Harry lui profite de la situation.Tout en critiquant. Dans le podcast Armchair Expert, le trublion dénigre sa vie d’héritier de la Couronne. Selon lui « un mélange entre « The Truman Show » et une vie « dans un zoo » pas moins…

Elisabeth II en roi lion, chef-reine du zoo monarchique? Quel irrespect! 

L’ancien « résident du zoo de Windsor » commercialise la Monarchie et crache dans la soupe. En même temps.

Les entreprises américaines qui se risquent à miser sur le couple savent immédiatement que plusieurs millions sur lecteurs, auditeurs vont suivre. Cela se paie. 

Le #blogNeidinger analyse donc ce phénomène… politique hyper médiatisé, cette facilité inédite à diffamer publiquement.

Quand Edouard VIII et Wallis Simpson devinrent parias du Royaume-Uni, leurs réactions  de dépit face à leur effacement par Elisabeth 2 n’ont pas du tout affecté la monarchie.

Avec les moyens modernes de communication, les attaques du couple Sussex destabilisent fortement la plus ancienne monarchie du monde en démolissant son image au passage 

Certes les Sussex  se démolissant eux-mêmes à chaque coup de boutoir.

D’où la rubrique Harry&Meghan Circus: les déroyaux

Et OUI,  d’où ces articles très  « people »effectivement.

 Le blog de Sylvie Neidinger

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire