Maroc: Des proches d’émigrés détenus en Libye manifestent à Rabat

Maroc, Libye, émigrés, #Maroc,

Rabat, 6 sept (EFE) .- Des dizaines de proches de migrants marocains en situation irrégulière détenus en Libye ont organisé aujourd’hui un sit-in à Rabat pour demander l’intervention du gouvernement marocain pour rapatrier leurs enfants.

Les participants à la manifestation, qui s’est déroulée devant le siège du ministère des Affaires étrangères, portaient des drapeaux marocains, des photos du roi Mohamed VI, ainsi que des images de leurs proches, qui ont été arrêtés après avoir tenté de rejoindre l’Italie via la Libye.

Les pères, mères et frères et sœurs de ces détenus ont également scandé des slogans tels que « nos enfants sont des victimes, où est le gouvernement ? ».

« Nous exigeons que nos enfants détenus en Libye nous soient rendus », a déclaré à Efe Abdellatif el Ouadni, l’un des participants.

Les Ouadni se sont rendus aujourd’hui depuis la ville de Beni Mellal, à 230 kilomètres au sud de Rabat, pour assister à la manifestation et demander l’aide du gouvernement pour rapatrier leur fils Redouane, 25 ans, détenu en Libye depuis trois mois.

« C’est un jeune homme qui rêvait d’arriver en Europe pour régulariser sa situation, mais ils l’ont arrêté en Libye. Je demande au Gouvernement et à Sa Majesté de nous rendre ces garçons », a-t-il ajouté.

Les organisateurs de la manifestation ont annoncé qu’ils entameraient, à partir d’aujourd’hui, une grève de la faim de trois jours et un voyage de camping de sept jours devant le ministère des Affaires étrangères pour faire pression sur l’exécutif marocain.

En 2017 et 2018, le Maroc a rapatrié un total de 773 migrants qui avaient été piégés ou détenus en Libye alors qu’ils tentaient de traverser une route migratoire vers l’Europe au milieu de l’instabilité politique et sécuritaire dont souffrait le pays. EFE

Swissinfo, 06/09/2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire