Revenants du Maroc : 1 sur 10 positif au coronavirus

Maroc, covid 19, contaminations, coronavirus,

Les taux d’infection des rapatriés du Maroc commencent à atteindre des proportions inquiétantes. Selon les données de Sciensano, 11,7 % des voyageurs en provenance de ce pays ont été testés positifs dans la semaine du 9 août. C’est beaucoup plus que dans tous les autres pays de vacances, y compris l’Espagne et le Portugal, où la proportion est toujours inférieure à 2 %.

La Turquie est le seul autre pays qui se distingue, avec 4,5 %. C’est ce qu’écrivent les journaux de Mediahuis.

Le fait que ce soient le Maroc et la Turquie qui posent problème accroît la vigilance dans les villes comptant de nombreux habitants d’origine marocaine et turque. « Beaucoup d’entre eux sont partis en vacances dans leur famille ces dernières semaines, d’autant plus que cela n’était pas possible l’année dernière », explique Inge Neven, chef de l’inspection sanitaire de Bruxelles dans le journal. « Le retour a déjà commencé entre-temps, mais c’est surtout cette semaine que nous attendons le plus grand groupe ».

Les contrôles de l’exigence de test sont donc renforcés à Bruxelles. Les gens peuvent se faire tester gratuitement jusqu’à la mi-septembre.

Vilvorde se concentrera alors à nouveau sur la vaccination des voyageurs de retour. « Nous voulons faire une nouvelle poussée avant que tout le monde retourne à l’école ou au travail », déclare le maire Hans Bonte.

À Anvers, il y a aussi une importante communauté marocaine, mais là, le conseil municipal n’est pas très concerné. « La capacité de dépistage est suffisante », déclare l’échevin de la santé publique Els van Doesburg (N-VA).

HLN, 23/08/2021