France: pass sanitaire obligatoire dans les restaurants et les trains

France, pass sanitaire, covid 19, coronavirus,

Le laissez-passer anti-virus français est désormais obligatoire dans les restaurants et les trains

PARIS (AP) – La France a fait un grand pas lundi vers un avenir post-pandémique en exigeant que les gens montrent un code QR prouvant qu’ils ont un laissez-passer spécial virus avant de pouvoir profiter des restaurants et cafés ou de voyager à travers le pays.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un plan gouvernemental visant à encourager davantage de personnes à se faire vacciner contre le COVID-19 et à ralentir l’augmentation du nombre d’infections, la variante delta hautement contagieuse étant à l’origine de la plupart des cas en France. Plus de 36 millions de personnes en France, soit plus de 54 % de la population, sont entièrement vaccinées.

Le laissez-passer spécial est délivré aux personnes qui sont vaccinées contre le COVID-19, qui ont la preuve d’une guérison récente du virus ou qui ont un test négatif récent. La mesure s’applique également aux touristes en visite dans le pays.

Dans la ville de Marseille, dans le sud du pays, plusieurs restaurateurs avaient décidé de ne pas contrôler les clients pour le laissez-passer, a constaté lundi un journaliste de l’Associated Press. Beaucoup considèrent que ce n’est pas à eux de faire respecter la mesure.

Les personnes ne possédant pas de laissez-passer là où il est exigé risquent une amende de 135 euros. Le gouvernement a déclaré que, pour la première semaine de mise en œuvre, les contrôles de police n’entraîneront pas de sanctions en cas de non-respect de la loi, mais seront plutôt l’occasion d’expliquer la loi.

Dans les hôpitaux, les visiteurs et les patients qui ont un rendez-vous sont tenus d’avoir le laissez-passer. Des exceptions sont prévues pour les personnes nécessitant des soins urgents au service des urgences.

Le laissez-passer est désormais obligatoire dans les trains à grande vitesse, intercités et de nuit, qui transportent plus de 400 000 passagers par jour en France, a déclaré lundi le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari. Il est également exigé pour les voyages longue distance en avion ou en bus.

« Nous allons procéder à des contrôles massifs », a déclaré M. Djebbari.

Les documents papier ou numériques sont acceptés.

Pendant ce temps, le club de football Paris Saint-Germain sera autorisé à faire salle comble pour son premier match à domicile de la saison contre Strasbourg, dans le championnat de France, samedi. Le PSG a déclaré que la préfecture de Paris avait donné son accord pour l’accueil de 49 700 supporters au stade du Parc des Princes, les spectateurs devant présenter leur carte d’accès.

Les sondages montrent que la plupart des Français soutiennent le laissez-passer sanitaire.

Immédiatement après l’annonce de cette mesure par le président Emmanuel Macron le 12 juillet, plus d’un million de personnes en France ont pris rendez-vous pour se faire vacciner en moins d’une journée. Depuis lors, au moins 7 millions de personnes ont reçu leur premier vaccin.

Pourtant, la mesure a suscité une forte opposition de la part de certaines personnes qui estiment qu’elle compromet leurs libertés en limitant les déplacements et les activités quotidiennes en dehors du domicile.

Samedi, des milliers de manifestants ont défilé à Paris et dans d’autres villes françaises pour une quatrième semaine consécutive de protestations contre cette mesure.

Le laissez-passer viral est déjà en place depuis le mois dernier pour les lieux culturels et récréatifs, notamment les cinémas, les salles de concert, les enceintes sportives et les parcs à thème.

La loi exige également que les professionnels de santé français soient vaccinés contre le virus avant le 15 septembre.