Espagne: OHLA réclame à l’Algérie 200 millions d’euros

Espagne, OHLA, Algérie, compensation, #Algérie

Un groupe espagnol réclame à l’Algérie 200 millions d’euros de compensation financière

Un groupe espagnol de BTP a déposé un dossier d’arbitrage international contre l’Algérie, réclamant une compensation financière estimée à 200 millions d’euros (3200 milliards de centimes), pour des projets ferroviaires qu’il a achevés dans la province extrême-orientale d’Annaba.

Dans les détails, le journal espagnol « El Espanyol » a rapporté, citant des sources du complexe « OHLA-OHLA / Obrascón Huarte Lain Amodio », anciennement appelé « OHL », spécialisé dans la construction et les travaux publics, que son administration a déposé plusieurs arbitrages internationaux cas dans plusieurs pays, dont l’Algérie, le Qatar, le Koweït et le Chili, réclamant une indemnisation de plus de 1,2 milliard d’euros.

En ce qui concerne l’Algérie, la même source a mentionné que l’affaire est liée à l’Agence nationale d’études et de suivi des investissements ferroviaires dite « ANESRIF », expliquant que la partie espagnole a déposé un dossier d’arbitrage international contre l’Agence générale algérienne et a demandé compensation financière estimée à 200 millions d’euros, soit 3200 milliards de centimes au taux de change officiel. .

Le journal a souligné que le complexe « OHLA » avait reçu une proposition de l’Agence nationale d’études et de suivi des investissements dans les chemins de fer « ANESRIF » estimée à 59,6 millions d’euros.

Cette affaire d’arbitrage international concerne l’Agence nationale d’études et de suivi des investissements ferroviaires, sur une ligne de chemin de fer dans la province d’Annaba, sans que la source qui a rapporté la nouvelle n’apporte de détails supplémentaires sur le projet en question.

Lors de notre contact avec la Direction de la Communication de l’Agence Nationale d’Etudes et de Suivi des Investissements, la réponse a été que l’affaire existe effectivement au niveau de la Chambre Arbitrale Internationale à Paris, et elle a précisé qu’elle avait déposé un dossier complet appuyant sa position dans cette affaire.

Selon les informations et précisions possédées par « Echorouk », le projet concerne la ligne ferroviaire nord « Annaba – Ramadan Jamal dans la wilaya ou province de Skikda », qui a été lancée en 2006, avant la création de l’Agence d’études et de suivi. des investissements ferroviaires.

Selon des sources liées au dossier, le complexe espagnol a beaucoup retardé l’achèvement du projet et s’est vu donner plusieurs excuses par l’agence, mais il n’a pas terminé les travaux comme stipulé dans le cahier des charges, et ses comptes financiers ont par la suite été gelés. dans le cadre d’une affaire d’arbitrage international contre Sonatrach (affaire Centre International des Conventions d’Oran).

Après le retour de l’assemblée espagnole sur le projet de chemin de fer d’Annaba, Ramadan Jamal a demandé une mise à jour et une révision des prix, ce que la partie algérienne a rejeté complètement et en détail, puis a eu recours à la Chambre d’arbitrage internationale à Paris.

Il y a quelques mois, le milliardaire espagnol Juan Miguel Villar Mer, propriétaire d’OHL, a annoncé qu’il recourrait à un arbitrage international contre Sonatrach, lui demandant de se conformer à un accord pour acheter 49% de la participation de Fertial dans les engrais appartenant à la partie espagnole, selon ce que il a dit. Un accord a été trouvé en mars 2019 avec la Sonatrach, selon lequel la Société nationale des hydrocarbures achèterait la part du parti espagnol estimée à 34%, en plus de la part de l’homme d’affaires emprisonné Ali Haddad, estimée à 17%, et ce en faveur de la société « Asmidal » détenue par la Sonatrach.

Le même complexe a mené un arbitrage international contre Sonatrach dans l’affaire du Centre international des congrès d’Oran (ouest algérien) en 2013, puis a réclamé une indemnisation financière pouvant aller jusqu’à 263 millions de dollars.

Echourouk online, 04/08/2021

Etiquettes : Espagne, OHLA, Algérie, compensation, #Algérie