Les premiers Algériens rentrés au pays quittent l’hôtel Mazafran

Après 5 jours de confinement et de tests négatifs : Les premiers Algériens rentrés au pays quittent l’hôtel Mazafran

Par Feriel Nourine

Les premiers Algériens rentrés au pays, le 1er juin après la réouverture des frontières aériennes, ont pu quitter hier l’hôtel Mazafran (Zéralda) où ils étaient confinés pour une période de 5 jours, conformément au protocole sanitaire anti Covid-19 mis en place pour la reprise des vols internationaux d’Air Algérie.

Mardi dernier, ils étaient exactement 413 passagers à prendre place dans l’avion de la compagnie nationale en partance de l’aéroport parisien d’Orly pour le tout premier vol inscrit dans son programme de reprise. A leur arrivée à l’aéroport Houari-Boumediène, ils ont été transférés à l’hôtel Mazafran, situé à l’ouest de la capitale. Hier, après 5 jours d’isolement, ils ont rejoint leurs proches en Algérie, après avoir été tous testés négatifs au coronavirus, selon les indications du Directeur général de l’hôtel Mazafran, Yacine Cherrouk. Ce dernier a fait savoir que les personnes confinées ont commencé à quitter les lieux de leur séjour sanitaire par petits groupes, dans une opération qui a duré de 5H à 10H. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du protocole de prévention mis en place, a-t-il expliqué. Ajoutant que le séjour des 314 Algériens reçus par l’établissement qu’il dirige s’est déroulé dans de «bonnes conditions».

Samedi, au dernier jour de la première opération de confinement pour les voyageurs en provenance de l’étranger, le professeur Riyad Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, avait déjà laissé entrevoir le départ, hier, de la totalité des personnes concernées par ce protocole sanitaire. Dr Mahyaoui a, en effet, attesté qu’«aucun cas de Covid-19 n’a été enregistré parmi les personnes entrées en Algérie» après l’ouverture partielle des frontières aériennes. Il a, en outre, assuré l’application stricte des mesures de prévention au niveau des aéroports de débarquement des voyageurs ainsi que dans leurs hôtels de résidence dans le cadre de leur confinement.

«Le protocole sanitaire au niveau des aéroports et des hôtels concernés par l’accueil des ressortissants à leur retour en Algérie est appliqué au maximum afin de s’assurer qu’il n’y ait pas propagation de la pandémie de la Covid-19», a-t-il insisté.

Reporters, 07 juin 2021

Etiquettes : Algérie, ouverture des frontières, hôtel Mazafran, confinement,