UA : L’Afrique Australe se soulève contre la Françafrique

Le Parlement Panafricain a été scénario d’une grande échauffourée. Le 31 mai 2021, l »institution législative africaine, dont le siège se trouve à Midrand, en Afrique du Sud, a connu une violente affrontation entre les députés des pays d’Afrique Australe et ceux des pays supplétifs de la France (pays francophpnes) qui parasitent le poste présidentiel.

Dans une vidéo publié sur Youtube, l’on voit la représentante du Maroc, Mme Meryem Ouhssata, tentant de s’approprier de l’urne lors de l’élection à la présidence du Parlement panafricain. Une échauffourée s’ensuit entre la députée marocaine et d’autres parlementaires, après que cette dernière eut tenté de saisir l’urne.

Mme Ouhssata voulait forcer l’élection de la Malienne Aissata Cissé, candidate de l’Afrique du centre et de l’ouest, ainsi que du Maroc, contre l’avis des anglophones qui considèrent que la présidence du Parlement leur revient.

Le conseiller juridique de l’Union africaine, Namira Negm, considère dans son avis légal et argumenté que la présidence doit revenir aux anglophones « au nom de la rotation ».

Etiquettes : Afrique, Union Africaine, UA, Parlement Panafricain, Afrique Australe, Afrique francophone, françafrique, Maroc,