Les pays des BRICS défendront le multilatéralisme, déclare le chef de la diplomatie russe

MOSCOU, 1er juin (Xinhua) — Les pays des BRICS défendront et renforceront le multilatéralisme en dépit des tentatives occidentales visant à imposer un « ordre mondial fondé sur des règles », a indiqué mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse tenue par liaison vidéo à l’issue de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS.

« Tous les pays des BRICS ont souligné la nécessité de renforcer le multilatéralisme, non pas dans un format abstrait, mais à travers un format universel adossé au cadre de la Charte des Nations Unies », a dit M. Lavrov.

« L’ONU est la plus grande incarnation possible du multilatéralisme dans notre monde, et nous défendrons exactement cette approche, en particulier à la lumière des tentatives de nos collègues occidentaux visant à promouvoir un autre concept, qu’ils appellent un ‘ordre mondial fondé sur des règles' », a-t-il ajouté.

A travers ce concept, l’Occident tente d’imposer ses propres valeurs, qui ne sont pas partagées par les autres pays, a fait remarquer le ministre russe.

De telles idées divisent les pays du monde au lieu de les unir et c’est pourquoi la déclaration des ministres des Affaires étrangères des BRICS « en faveur du renforcement du multilatéralisme » dans sa forme universelle est particulièrement importante à ce stade, a conclu M. Lavrov.

Etiquettes : BRICS, Russie, Brésil, Afrique du Sud, Chine, multilatéralisme, ONU, Charte des Nations Unies, ordre mondial, Occident,