Turquie : « Avec la Tour, nous mettons fin à la pollution visuelle sur la colline de Çamlica » (Erdogan)

– « Avec une hauteur de 587 mètres par rapport au niveau du Bosphore, la Tour de Çamlica a acquis le statut de construction la plus haute d’Istanbul. Elle a une vue imprenable sur le Bosphore », s’est félicité le Président turc

AA / Istanbul

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a procédé samedi à l’inauguration de la Tour de Çamlica, une gigantesque tour regroupant des dizaines d’émetteurs TV et radio.

Le Chef de l’État turc s’est félicité, dans son allocution, de la disparition « de la pollution visuelle » qui surplombait la colline de Çamlica, dans la partie asiatique d’Istanbul.

En effet, de nombreuses antennes TV et radios étaient installées sur ses hauteurs de la métropole turque.

Erdogan a d’abord souhaité que cette nouvelle tour de télécommunications soient bénéfiques pour les sociétés du secteur.

« Nous avons terminé avec succès ce projet qui est un modèle pour notre pays mais aussi pour le monde entier », s’est-il félicité.

Pour le président turc, cette réalisation est essentielle en matière de protection de l’environnement.

« Avec la Tour de Çamlica, nous sommes passés au modèle d’unique transmetteur en termes de communication et de diffusion, tout en mettant fin à la pollution visuelle sur la colline de Çamlica », a-t-il argumenté.

Il en a profité pour ceux qui accusent son gouvernement de ne pas donner d’importance à l’environnement, donnant ainsi de nombreux exemples qui prouvent le contraire : « L’écologie ne se fait pas par la parole, mais par les actes », a-t-il lancé.

Le président a ensuite donné quelques informations concernant la Tour de Çamlica.

« Avec une hauteur de 587 mètres par rapport au niveau du Bosphore, la Tour de Çamlica a acquis le statut de construction la plus haute d’Istanbul. Elle a une vue imprenable sur le Bosphore », a-t-il indiqué.

Cette caractéristique est essentielle du point de vue du potentiel touristique qu’elle représente, d’autant plus que plusieurs activités sociales sont proposées à divers étages de la Tour.

Avant de conclure, le Chef de l’État a fait allusion à un autre grand projet qui concerne la métropole Istanbul.

« Fin juin nous entamerons le lancement des travaux pour la construction du Canal Istanbul », a-t-il rappelé. Ce projet, en proposant une nouvelle voie de navigation alternative, vise à sécuriser le Bosphore, ce canal naturel qui relie la Mer Marmara à la Mer Noire, et qui divise en deux Istanbul avec les parties européenne et asiatique.

Pour Erdogan, avec le Canal, le statut géographique et stratégique d’Istanbul sera renforcé.

Il a terminé en indiquant que « deux nouvelles villes » vont être construites autour de ce futur canal.

AA

Etiquettes : Turquie, Tayyip Erdogan, pollution, climat, réchaffement climatique, Tour de Çamlica, antennes TV et radios, télécommunications,