Bloomberg : La France va imposer des restrictions supplémentaires aux voyageurs britanniques.

Le gouvernement français s’apprête à imposer des restrictions supplémentaires aux passagers en provenance du Royaume-Uni afin de lutter contre la variante du coronavirus identifiée pour la première fois en Inde.

La France va demander l’isolement obligatoire de tous les passagers en provenance d’outre-Manche, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l’issue d’un conseil des ministres.

Actuellement, les personnes en provenance du Royaume-Uni qui arrivent en France n’ont pas besoin de justifier la raison de leur voyage, mais elles doivent présenter un test Covid négatif et s’engager à s’auto-isoler pendant une semaine, même si elles ont été vaccinées. En vertu des nouvelles mesures, ces voyageurs pourraient être tenus de s’auto-isoler pendant 10 jours et faire l’objet de contrôles à l’hôtel ou au domicile, ainsi que d’amendes.

Les restrictions plus strictes pourraient affecter les opérations déjà en difficulté du service ferroviaire à grande vitesse Eurostar International Ltd., que des actionnaires, dont la France, ont sauvé, ainsi que les compagnies aériennes.

Willie Walsh, directeur du groupe de pression de l’Association internationale du transport aérien, a déclaré que ces restrictions supplémentaires étaient une « réaction politique non pas à des données, mais à des anecdotes » qui risquent de dissuader les passagers de prendre l’avion.

« L’heure est venue de réagir calmement en se fondant sur des données et une évaluation des risques, plutôt que de réagir de manière impulsive aux gros titres des journaux », a déclaré M. Walsh à Bloomberg.

Le Royaume-Uni a tenté de convaincre la France que de nouvelles restrictions n’étaient pas nécessaires, en soulignant son taux de vaccination élevé. M. Walsh est d’accord avec cette affirmation : « Le niveau de risque que nous devons gérer est très très faible ».

Bloomberg, 26 mai 2021

Etiquettes: France, Royaume Uni, Grande-Bretagne, coronavirus, covid 19, pandémie, restrictions, voyageurs anglais,