Voici les 10 clubs de football les plus riches d’Afrique.

Le football est passé d’un sport d’arrière-plan à un sport qui domine les premières pages des journaux et des sites web.

En Afrique, le jeu a atteint un niveau tel que certains clubs du continent se sont illustrés lors de la Coupe du monde des clubs de la FIFA.

Le club congolais TP Mazembe a été le premier club africain à atteindre la finale de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, tandis que le géant égyptien Al Ahly a lui aussi atteint la demi-finale la saison dernière.

L’une des principales raisons pour lesquelles les clubs de football africains commencent à côtoyer leurs homologues d’Europe et d’Amérique du Sud est l’ampleur des investissements consentis.

Pulse Sports vous présente le top 10 des clubs de football les plus riches d’Afrique, en se basant uniquement sur les enjeux financiers :

Al Ahly

Al Ahly est non seulement le club de football le plus titré d’Afrique en termes de trophées, mais il est également en tête de liste des clubs de football les plus riches du continent avec une valeur nette de 28 millions de dollars.

Le club du Caire a été fondé en 1907 et est considéré comme l’un des clubs les plus performants au monde, ayant remporté de nombreux trophées internationaux.

Cette réussite lui permet d’attirer un grand nombre de supporters, qui génèrent à leur tour des revenus importants grâce à la fréquentation des stades et à l’obtention de parrainages qui maintiennent l’équipe dans une bonne situation financière.

Kaizer Chiefs

Les Kaizer Chiefs sont le deuxième club le plus titré d’Afrique du Sud, avec un total de 50 trophées à leur actif.

Le club compte des millions de supporters, ce qui en fait l’une des équipes les plus riches d’Afrique.

L’équipe a une forte rivalité locale avec les Orlando Pirates, une autre équipe basée à Soweto pour laquelle le fondateur des Chiefs, Kaizer Motaung, a joué pendant sa carrière. Leur valeur nette est de 23 millions de dollars.

Pyramids FC

Le Pyramids FC est un club millénaire formé en 2008, et pourtant il est capable de côtoyer des clubs formés 50 ans et 100 ans avant lui.

Le club égyptien a été racheté par l’homme d’affaires émirati Salem Al Shamsi en 2019 afin de stabiliser ses finances.

Lors de la saison 2018/2019, le Pyramids FC s’est classé à la 3e place du championnat égyptien. Leur valeur nette s’élève à 22 millions de dollars.

Club Africain

Le géant tunisien a remporté de nombreux succès, avec 13 titres de champion de Tunisie de première division, 13 FA Cups, trois Super Cups et une CAF Champions League.

Le Club Africain a une valeur nette de 20 millions de dollars, ce qui lui donne un grand pouvoir d’achat, d’où sa capacité à acheter des joueurs de qualité à travers l’Afrique.

Zamalek

Le Zamalek a été fondé en 1911, quelques années seulement après la formation de son rival Al Ahly.

Le club compte à son actif cinq titres de champion de la CAF, quatre titres de Supercoupe de la CAF, un titre de vainqueur de la Coupe d’Afrique, un titre de la Coupe de la Confédération de la CAF, 12 titres de champion d’Égypte et 25 Coupes d’Égypte.

Les géants du Caire ont une valeur nette de 18 millions de dollars et les sources de leurs revenus comprennent les droits de télévision, le sponsoring d’entreprises, les contributions des directeurs, etc.

Orlando Pirates

Orlando Pirates est un courtier en puissance dans le football africain, ayant remporté la CAF Champion League et terminé deuxième en 2013.

Ils ont également connu beaucoup de succès au niveau national, remportant neuf titres de la Ligue sud-africaine. La valeur nette des Orlando Pirates s’élève à 15 millions de dollars.

Wydad Casablanca

Le double champion d’Afrique est l’un des géants du football marocain, avec le Raja Casablanca.

Le Wydad Casablanca (WAC) a été créé en 1937 et a remporté 20 fois le championnat de première division marocaine et neuf fois la Coupe du Maroc. Sa valeur nette s’élève à 12 millions de dollars.

TP Mazembe

Le TP Mazembe est le club le plus riche et le plus prospère de la RD Congo. Il a été formé sous le nom de TP Englebert en 1939 et a remporté deux titres de la Ligue des champions de la CAF, mais a connu une période d’hibernation pendant des années.

Cependant, au début des années 2000, Moise Katumbi, qui est un riche homme d’affaires, a injecté suffisamment de fonds dans le fonctionnement du club et il a retrouvé sa gloire passée, remportant trois fois la Ligue des champions de la CAF ainsi que deux fois la Coupe de la Confédération de la CAF. Le TP Mazembe a également remporté 17 fois le championnat national de première division.

Sa valeur nette s’élève à 11 millions de dollars.

Espérance

L’Espérance est le club le plus titré de Tunisie. Ils ont un total de 48 titres nationaux et 12 titres internationaux.

L’Espérance, fondée en 1911, a une valeur nette de 11 millions de dollars et cela lui donne un avantage lorsqu’il s’agit du marché des transferts.

En 2012, ils ont craché un montant estimé à plus de 2 millions de dollars pour signer le Ghanéen Emmanuel Clottey.

MC Alger

Les géants algériens ont été créés en 1921. Ils ont remporté sept fois le championnat d’Algérie de première division et huit fois la coupe d’Algérie.

Au niveau international, il a remporté la Ligue des champions de la CAF. Leur valeur nette s’élève à 10 millions de dollars.

Pulse.com.gh, 22 mai 2021

Etiquettes : Sport, football, clubs, les plus riches, Afrique,