Quand le Maroc s’égare… 1

par Maâmar Farah

À lire sans me prêter cet antimarocanisme primaire qui est à la mode chez certains. Avez-vous remarqué le changement notable dans la politique extérieure du royaume qui a trouvé d’autres «Algérie» à boxer ?

Cette animosité, cette volonté de «punir» l’Espagne pour avoir soigné un «malade» — avant d’être le chef d’État de la RASD —, le conflit diplomatique avec l’Allemagne et, enfin, cet épisode du passage en force vers l’enclave espagnole de Ceuta, rappellent trop l’arrogance et le bellicisme israéliens pour qu’on puisse les prendre pour des décisions purement marocaines.

Mais le Maroc n’est pas Israël. Il risque gros en jouant à la grenouille qui se prend pour un bœuf !
M. F.

Le Soir d’Algérie, 23 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Algérie, Sahara Occidental, Brahim Ghali, Front Polisario,