Bienvenidos ! Les touristes sont invités à se rendre dans les campagnes espagnoles pour sauver les villages en voie de disparition

Au lieu des traditionnelles vacances à la mer et au sable, les touristes étrangers sont invités à profiter des charmes de la campagne espagnole, a déclaré samedi le Premier ministre Pedro Sanchez, en lançant un plan ambitieux pour sauver les villages espagnols en voie de disparition.

Le plan de 10 milliards d’euros (12,18 milliards de dollars) vise à sauver la vie rurale dans une nation où 42 % des villages sont menacés de dépeuplement, contre une moyenne de 10 % dans l’Union européenne.

« Je tiens tout particulièrement à souligner que (les touristes) doivent profiter des riches attractions touristiques rurales dont dispose notre pays, l’un des joyaux de la couronne », a déclaré M. Sanchez lors d’une réunion à Madrid de maires de villes rurales.

À partir de lundi, l’Espagne s’ouvrira aux touristes de pays extérieurs à l’Union européenne considérés comme à faible risque pour le coronavirus, notamment la Grande-Bretagne et le Japon, qui ne seront pas tenus de présenter un test négatif.

À partir du 7 juin, l’Espagne autorisera l’entrée sur son territoire des personnes du monde entier vaccinées contre le COVID-19, dans l’espoir de relancer le secteur touristique dévasté.

L’amélioration de la connectivité numérique pour les entreprises de vacances rurales fait partie du plan, qui prévoit également de développer le tourisme durable.

Le gouvernement de gauche prévoit d’accroître l’accès à l’internet dans les zones rurales, d’améliorer les voies de transport, d’offrir des subventions aux jeunes entrepreneurs et aux petites entreprises et de lancer un programme éducatif Erasmus rural.

Selon M. Sanchez, les 47 millions d’habitants de l’Espagne n’occupent que 12,7 % du territoire, contre 67,8 % du territoire peuplé en France et 59,9 % du territoire allemand.

De nombreux villages ruraux ont une densité moyenne de moins de 12 personnes par kilomètre carré, estime le gouvernement.

Etiquettes : Espagne, ouverture des frontières, tourisme,