Halliburton soutient les étudiants algériens en pétrole et gaz par des bourses universitaires

Le géant américain des services pétroliers offre des licences pluriannuelles à trois institutions de l’État riche en gaz.

Halliburton contribue à la formation de la prochaine génération d’ingénieurs et de géoscientifiques dans le secteur du pétrole et du gaz en Algérie, pays riche en gaz, en octroyant des subventions pour des logiciels éducatifs à trois universités.

Le géant américain des services pétroliers a accordé ces subventions à l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene, à l’Université de Boumerdes et à l’Université de Ouargla.

Les subventions comprennent des licences de trois ans pour chaque institution pour la plateforme logicielle d’ingénierie DecisionSpace de Landmark, filiale de Halliburton.

Cela comprend le traitement sismique, la géophysique et les géosciences, le forage et la production, ainsi que la gestion des données, ce qui signifie que les étudiants acquerront une expérience pratique en appliquant leurs cours scientifiques à des applications du monde réel.

Ahmed Helmy, vice-président de l’unité commerciale de la zone Algérie chez Halliburton, a déclaré : « Nous sommes fiers de soutenir ces universités et d’offrir aux étudiants la possibilité de développer leurs compétences en utilisant les dernières technologies de l’industrie.

« Ces subventions témoignent de notre engagement à développer les talents locaux et l’emploi dans le pays. »

La société a fait ces contributions par le biais du programme Halliburton Landmark University Grants, par lequel elle fournit des logiciels à plus de 200 universités dans le monde.

Upstream, 19 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Halliburton, étudiants, ingénieurs, géoscientifiques pétroliers et gaziers, l’Université des Sciences et Technologies Houari Boumediene, Université de Boumerdes, Université de Ouargla,