Rugby : L’Algérie et le Burundi deviennent membres à part entière de la Fédération internationale

La portée de World Rugby en Afrique s’est accrue avec l’adhésion de l’Algérie et du Burundi à la Fédération internationale.

Ceci fait suite à l’approbation de l’adhésion des deux pays lors de la réunion virtuelle du Conseil de World Rugby qui s’est tenue mercredi.

Le président de World Rugby, Sir Bill Beaumont, a déclaré :  » Nous sommes très heureux d’accueillir l’Algérie et le Burundi en tant que membres à part entière, ce qui reflète leur engagement et leurs progrès dans la réalisation des critères pertinents, grâce aux nombreux entraîneurs, administrateurs et bénévoles talentueux qui participent à la croissance de ce sport.

« Nous nous consacrons à la croissance mondiale durable de notre sport, combinée à une gouvernance forte et il ne fait aucun doute que l’Afrique est une région clé avec un énorme potentiel pour le développement futur du rugby. »

« L’Afrique abrite les vainqueurs actuels de la Coupe du monde de rugby masculine et nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec Rugby Afrique pour nous assurer que nous fournissons aux unions émergentes telles que l’Algérie et le Burundi un soutien continu et un cadre solide pour accélérer encore la croissance du sport dans la région », a-t-il ajouté.

Les deux nations ont réussi à remplir tous les critères nécessaires et leur accession au statut de membre à part entière a porté le nombre de membres de World Rugby à 128, dont 109 membres à part entière et 19 membres associés.

Cette annonce intervient après le lancement du nouveau plan stratégique 2021-25 de l’organisme mondial en avril, qui fournit un cadre pour le développement et l’expansion continus du rugby, en soutenant les unions et les régions dans le renforcement des capacités et des compétences, alors que la fédération internationale s’efforce de poursuivre le voyage pour devenir un sport mondial pour tous.

Dans sa réaction, le président de Rugby Afrique, Khaled Babbou, a déclaré :  » Je suis ravi d’accueillir les syndicats de rugby burundais et algériens en tant que membres à part entière de World Rugby, ce qui porte à 20 le nombre total de syndicats africains membres de World Rugby.

« Le rugby en Afrique se développe rapidement et notre orientation stratégique sur le rugby des jeunes et des femmes témoigne de cette croissance dynamique. »

« En 2020, nous avons enregistré plus de 350 000 joueuses inscrites en Afrique, contre 50 000 en 2012. C’est le résultat d’un engagement collectif ferme de tous les syndicats africains. Je souhaite féliciter M. Albert Havyarimana, Président de la Fédération Burundaise de Rugby et M. Abdelkader Sofian Ben Hassen, Président de la Fédération Algérienne de Rugby pour leur dévouement et leurs efforts incessants qui ont abouti à cette reconnaissance aujourd’hui.

« Les deux pays sont en lice pour la qualification à la Coupe du monde de rugby 2023 pour la première fois de leur histoire et toute la famille du rugby africain leur souhaite bonne chance dans ce nouveau chapitre », a ajouté Babbou.

Le Burundi compte actuellement 2 750 joueurs inscrits et est membre associé de World Rugby depuis 2004, tandis que l’Algérie compte plus de 80 équipes masculines et 40 équipes féminines et est devenue membre associé en 2019.

Les deux pays entreront dans le parcours de qualification pour la Coupe du monde de rugby 2023, car ils doivent participer à la Coupe d’Afrique de rugby 2021.

La compétition commence par un événement de repêchage en juin avant que la phase de groupe voit quatre poules de trois équipes chacune jouer un tournoi à la ronde dans un seul lieu par poule.

Le Burundi participera au repêchage de la Coupe d’Afrique du Rugby au Burkina Faso du 5 au 13 juin, qui comprend également le Burkina Faso et le Cameroun.

Le vainqueur du repêchage rejoindra la poule D de la Coupe d’Afrique de Rugby en Tunisie en juillet avec la Tunisie et le Zimbabwe, et l’Algérie participera à la poule C de la Coupe d’Afrique de Rugby à Kampala contre le Ghana et l’Ouganda, pays hôte, du 10 au 18 juillet.

Les deux meilleures équipes de chaque poule se qualifieront pour la Coupe d’Afrique des Nations de rugby 2022, qui servira de phase finale des éliminatoires de la Coupe du monde de rugby 2023 pour l’Afrique.

L’éventuel vainqueur de la Coupe d’Afrique de Rugby en août 2022 se qualifiera pour la RWC 2023 en tant qu’Afrique 1, entrant dans le groupe A aux côtés de la France, pays hôte, tandis que le finaliste participera au tournoi de qualification final pour avoir une autre chance de se qualifier.

Accroître la portée et la diversité des membres de la fédération internationale représente un élément clé de la stratégie de croissance mondiale de World Rugby, en veillant à ce que les unions qui répondent aux critères pertinents bénéficient d’un cadre et d’un soutien pour poursuivre leur croissance et leur développement au sein de la famille World Rugby.

La Fédération Algérienne de Rugby et la Fédération Burundaise de Rugby sont toutes deux membres à part entière de Rugby Africa et ont mis en place des programmes durables de rugby féminin et de développement pour poursuivre leur croissance en tant que nations de rugby.

Channels TV, 12 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Rugby, sports, Burundi, World Rugby Council, Coupe du monde de rugby masculin, Rugby Afrique,