Un chef de la mafia turque implique le Maroc : « Si je meurs, je meurs ».

Dans le troisième épisode de sa dernière série de vidéos, le chef de la mafia turque Sedat Peker a déclaré que le Maroc recevrait des cadeaux de la Turquie si le pays extradait le chef de la mafia.

Autre moment fort de cette vidéo d’une heure, Peker a accusé la Turquie de donner des drones au Maroc en cadeau si le pays d’Afrique du Nord extradait le chef de la mafia.

Peker se trouve actuellement à Dubaï, de son propre chef, et affirme que la Turquie a envoyé des agents pour le kidnapper.

« Le roi du Maroc est un homme honorable. Il respecte une tradition qui remonte à l’époque de son père. Il n’extrade personne, pas même les ressortissants saoudiens », a déclaré le chef de la mafia Sedat Peker dans sa dernière vidéo.

« Je ne peux pas savoir si ce sont des fonctionnaires ou des assassins, je vais me protéger. Si je meurs ou si je suis victime d’une bagarre avec un fonctionnaire de l’État, cela me ferait mal », a déclaré M. Peker.

Les « diffusions de M. Peker via les médias sociaux depuis l’étranger » et les « calomnies et accusations qui en découlent ont été considérées comme une nouvelle activité du crime organisé », a déclaré le ministère de l’intérieur dans un communiqué publié dimanche soir.

Le ministère a déclaré que Peker était toujours impliqué dans le crime organisé bien qu’il ait dénoncé ses anciennes activités et prétendu être un homme d’affaires honnête.

« L’affaire a été soumise à un tribunal, et finalement le procès s’est terminé par une opération », a déclaré le ministère.

« En tant que tel, le processus se poursuivra jusqu’à ce que la personne en question soit renvoyée dans notre pays et remise à la justice. »

Source : médias turcs

De Jonge Turken, 10 mai 2021

Etiquettes : Maroc, mafia turque, Sedat Peker, Turquie,