Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l’entité sioniste à revoir leurs politiques

L’ambassadeur de l’Etat de Palestine à Alger, Amine Makboul, a appelé lundi certains régimes arabes ayant annoncé la normalisation avec l’entité sioniste à revoir leurs politiques et renoncer à leurs positions, notamment suite à la prise d’assaut par les forces d’occupation israéliennes des esplanades de la mosquée El-Aqsa et l’agression contre les habitants de de la ville en utilisant les bombes à gaz et sonores.

Dans une allocution lors d’un rassemblement tenu au siège de l’ambassade de Palestine à Alger, en soutien d’El-Qods comme capitale éternelle de Palestine et contre les mesures d’occupation arbitraires dans les quartiers d’El-Qods et de l’enceinte de la mosquée, l’ambassadeur palestinien a formulé le vœux de voir « certains régimes arabes se retirer de ce qu’ils ont fait », soulignant que la normalisation de leurs relations avec l’entité sioniste « a encouragé cette dernière à commettre l’agression continue contre le peuple palestinien ».

L’ambassadeur a adressé une série de messages à de nombreuses parties depuis l’Algérie dont il a salué la position officielle et populaire en faveur de la question palestinienne, soulignant que « les positions historiques de l’Algérie et de son peuple datent de nombreuses années.

Louant les positions de l’Algérie et de son peuple, M. Makboul a exhorté le peuple palestinien à « faire montre de cohésion et de force », en raison des positions de certains régimes arabes », ajoutant que « la Palestinien défend l’honneur des deux nations islamiques et arabes ».

Et d’insister que la Palestine a besoin de « positions pratiques de la part des nations islamiques et arabes concernées par El-Qods ».

Dans ce sillage, il a appelé les nations arabes et islamiques à tenir la Conférence du sommet de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) qui a été créée défendre la cause palestinienne, affirmant que « les déclarations, les dénonciations et les condamnations ne suffisent plus ».

L’ambassadeur palestinien a également précisé que « l’agression est dangereuse et qu’El-Qods est visée par un schéma colonial occidental (…) même s’il n’est pas nouveau, car étant le cas depuis les croisades », a-t-il dit, confiant que « nous devons rester fermes, patients et conscients face à la politique agressive de l’occupation sioniste à l’égard de tous les Arabes et les Musulmans, à travers ses récentes attaques.
En tant que Palestiniens, nous ne nous rendrons pas et nous ne permettrons pas la perte d’El-Qods ».M. Makboul a enfin souligné que « les Palestiniens poursuivront leur lutte pour la Palestine et la mosquée El-Aqsa ainsi que l’Eglise de la Résurrection », ajoutant que « la révolution palestinienne se poursuit contre l’entité sioniste « qui » ne reconnaît pas le droit international et les droits de l’homme.

Algérie Medinfo, 11 mai 2021

Etiquettes : Palestine, Israël, Al Qods, Al Aqsa, Jérusalem,