Algérie/ Merci Mahrez !

Mine de rien, on se rend compte que notre bonheur, même éphémère, se trouve entre les…pieds de Riad Mahrez ! Oui, il a suffi de ses deux magnifiques buts et de sa prestation XXL en demi-finale de Champions League contre le PSG, pour que le moral des millions d’Algériens en berne jusque-là, reçoive une sorte d’électrochoc. Tout un pays et sa diaspora fortement éprouvés par les aléas de la vie, du Corona et d’autres problèmes chroniques, a vibré avant-hier soir en voyant ce fioriclasse enfant d’Algérie, mettre le meilleur club français et ses Superstars sous ses pieds. Il fallait le faire et en demi-finale de la Coupe aux grandes oreilles s’il vous plaît !

Les Algériens en rêvaient, Riad Mahrez l’a fait. Et de quelle manière ! Quelques minutes après avoir terrassé le PSG de Neymar et ses pétrodollars, le capitaine de la sélection nationale est à la Une de tous les journaux et toutes les chaînes de télévision du monde. Mahrez a enflammé la planète football. Il est célébré partout avec la même ferveur et la même reconnaissance.

Riad symbolise cet Algérien humble et bosseur qui ne doit rien à personne sinon à son courage et à son envie de réussir même dans un contexte défavorable. De ce point de vue-là, le « Magic » des Skys Blues », a valeur d’exemple à suivre pour des millions d’Algériens ayant crié et dansé au rythme de ses dribbles chaloupés et de ses exploits. Ne rien lâcher. Ne pas céder à l’euphorie d’un jour. Ne jamais se dire qu’on est arrivé. Qu’on est intouchable. Qu’on est hors d’atteinte. Mahrez qui a perdu son papa alors qu’il était encore adolescent, sait tout cela. Il est marqué. A jamais. C’est un self made man. Et il a réussi de manière incroyable à changer le cours de sa vie et celle de sa maman.

L’enfant des Béni Senous parti de rien dans son quartier Sarcelles, en banlieue parisienne, avec une situation sociale dure et un physique pas trop encourageant pour le foot de haut niveau, a fini par forcer son destin. Il est désormais une superstar mondiale. Il a éliminé Paris, la ville des lumières qui n’a pas jugé utile d’éclairer son avenir sportif en le laissant aller dans un ailleurs qui s’avère meilleur. Mais à quelque chose malheur est bon dit-on et Mahrez a su et pu montrer et démontrer à tous ceux qui n’ont pas cru en lui qu’ils avaient tort. Que la réussite intervient forcément au bout d’un travail bien fait et du sacrifice. C’est la grande morale qu’on pourra tirer de cette sacrée soirée ramadanesque que Riad Mahrez nous a offert à notre grand bonheur. Faisons donc en sorte que cet exploit mondial de Mahrez qui nous a rendus si fiers en tant qu’Algériens, serve d’exemple à suivre pour garder et entretenir cette grande joie de vivre dans ce pays et qui est sans doute une arme de destruction massive du désespoir, de la défaite, et de la démission. Merci Mahrez !

Par Imane B.

L’Est Républicain, 08 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Ryad Mahrez, football, sport, Champions League,