L’Espagne arrête 3 personnes pour avoir incité à des attaques extrémistes contre la France

MADRID (AP) – Trois hommes dont les messages sur les réseaux sociaux auraient encouragé des attaques extrémistes contre des cibles françaises sont en détention en Espagne après que la police espagnole et l’agence de lutte contre la criminalité de l’Union européenne aient retrouvé leur trace dans la ville de Grenade, dans le sud du pays.

Les hommes ont menacé d’attaques violentes contre des Français et des intérêts français à l’étranger après que le magazine français Charlie Hebdo a republié des caricatures du prophète Mahomet en septembre dernier, ont indiqué la police espagnole et Europol dans des déclarations jeudi.

Ces caricatures ont rendu furieux de nombreux musulmans, qui les ont jugées blasphématoires.

Europol a décrit les trois hommes présents à Grenade comme une « cellule terroriste ».

La police espagnole a déclaré que le trio s’efforçait de persuader les jeunes de commettre des actes violents, en créant des contenus en ligne spécifiques à leur intention.

Lorsque la police les a arrêtés à Grenade en début de semaine, elle a également trouvé « des documents très précieux » pour son enquête, selon le communiqué espagnol.

Un juge a ordonné jeudi leur placement en détention provisoire.

Associated Press, 29 avr 2021

Etiquettes : France, terrorisme, Charlie Hebdo, caricatures du prophète,