RTL : Pourquoi la tension monte entre l’Algérie et la France ?

L’annulation de la visite de Jean Castex à Alger a ravivé les tensions entre la France et l’Algérie.

La tension monte entre la France et l’Algérie. Le Premier ministre Jean Castex devait se rendre à Alger dimanche 11 avril, mais la visite a été annulée officiellement pour des raisons sanitaires. Sur place, ce choix a été vécu comme une humiliation pour le pouvoir algérien.

Du côté français, les services du Premier ministre se sont exprimés sur ce report. Côté algérien en revanche, aucune déclaration officielle, à l’exception du ministre algérien du Travail qui a qualifié la France « d’ennemi traditionnel et éternel de l’Algérie ».

Une déclaration surprenante, qui va à contre-courant du réchauffement bilatéral engagé par les deux présidents ces derniers mois. Par ailleurs, plusieurs slogans hostiles à la France comme « Réveillez-vous les jeunes, la France est de retour », « Macron dégage » ou encore « Vous n’êtes pas les bienvenus » ont émaillé la traditionnelle manifestation hebdomadaire du vendredi.

Une pancarte représentant le coq tricolore, symbole de la France, picorant une carte de l’Algérie, a d’ailleurs très rapidement fait le tour des réseaux sociaux avec la mention : « Notre pays n’est pas à vendre ».

À noter enfin que des observateurs attentifs de la scène politique algérienne, expliquent ce changement de ton par l’ouverture, il y a quelques jours, d’une antenne de La République en marche à Dakhla au Sahara occidental. L’Algérie, allié historique du front Polisario, considère ce territoire comme colonisé par le Maroc.

RTL.FR, 12 avr 2021

Etiquettes : Algérie, France, Maroc, Sahara Occidental, Dakhla,