Les protestations se multiplient en Italie contre des écoutes des journalistes

ROME (AP) – Des journalistes et des législateurs italiens ont protesté vendredi contre les écoutes téléphoniques de journalistes dans le cadre d’enquêtes sur le trafic de migrants et les groupes de secours humanitaire basés en Libye.

Selon le quotidien italien Domani, parmi les conversations interceptées par les enquêteurs il y a quelques années figuraient des journalistes de médias italiens laïcs et catholiques et de la télévision d’Etat RAI.

Primo Di Nicola, un sénateur du Mouvement 5 étoiles populiste qui fait partie d’une commission parlementaire de surveillance de la RAI, a déclaré qu’il avait proposé un projet de loi visant à protéger les journalistes contre les écoutes téléphoniques de leurs sources.

Les enquêtes remontent à quelques années, à l’époque où d’anciens responsables du gouvernement italien sévissaient contre les navires humanitaires qui secouraient les migrants en Méditerranée centrale sur les bateaux en mauvais état des trafiquants.

La Fédération nationale de la presse italienne, un syndicat de journalistes, a dénoncé les écoutes. Elle a exigé de savoir qui l’a autorisée et a déclaré que si l’objectif était de découvrir les sources des reporters, alors les droits professionnels des journalistes étaient violés.

« Il serait très grave, si (les écoutes) étaient un moyen de révéler leurs sources. La protection des sources est à la base du travail des journalistes », a déclaré M. Di Nicola.

Domani a déclaré que des centaines de pages de transcriptions de conversations téléphoniques font partie d’une enquête menée par les procureurs de Trapani, en Sicile, sur les activités des groupes de secours humanitaires. Les transcriptions, a-t-il dit, contiennent les noms des sources et des contacts.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de la part des procureurs italiens, qui ne parlent généralement pas des enquêtes en cours.

Parmi les appels interceptés figure celui d’un journaliste du quotidien catholique italien Avvenire qui demandait à une source comment obtenir une vidéo montrant des violences à l’encontre de migrants en Libye, une base essentielle pour les passeurs qui lancent des bateaux bondés de migrants vers les côtes européennes.

Nombre des canots pneumatiques ou des bateaux de pêche délabrés des trafiquants sombrent ou chavirent en mer. Au cours des dernières années, des navires de sauvetage opérés par des groupes humanitaires ont sauvé des milliers de migrants de la noyade.

WBOC, 2 avr 2021

Etiquettes : Italie, journalistes, presse, écoutes téléphoniques,