Maroc: La « mendiante » condamnée à 6 mois de prison

Le tribunal de première instance d’Agadir, dans le sud du Maroc, a condamné à six mois de prison une femme fortunée qui s’était fait passer pour une mendiante dans une affaire connue sur les réseaux sociaux sous le nom de « la mendiante du 4×4 ».

Selon plusieurs médias marocains rapportés aujourd’hui, la femme a été accusée de pratiquer la mendicité et a également été condamnée à payer une amende de 1 000 dirhams (environ 90 euros), mais a été acquittée du délit de fraude.

L’affaire de cette femme s’est récemment répandue comme une traînée de poudre sur les médias sociaux lorsqu’une vidéo provenant d’une caméra de rue l’a montrée en train d’enlever ses haillons de mendiante avant de monter dans un SUV Audi de luxe qu’elle avait garé discrètement dans une rue voisine.

Quelques jours après la diffusion de la vidéo, la femme a été arrêtée en flagrant délit de mendicité dans un centre commercial de la ville.

Bien que la mendicité soit criminalisée par la loi marocaine avec des peines de prison, la présence de mendiants marocains ou étrangers est très visible dans les rues, près des magasins, des cafés, des mosquées ou des feux de signalisation dans tout le pays.

Dans sa dernière enquête sur la perception des Marocains à l’égard des objectifs du développement durable, le Haut Commissariat au Plan (HCP) a souligné que 80% des Marocains considèrent la mendicité comme un phénomène très fréquent.

EFE, 2 avr 2021

Etiquettes : Maroc, mendiante possédant 4×4,